Order of Operations : les mathématiques à travers l’art

Michel Tombroff, In Praise of Love, 2019 (détail).
Michel Tombroff, In Praise of Love, 2019 (détail).

Order of Operations, la nouvelle exposition artistico-scientifique dévoilée par BOZAR à Bruxelles, explore les liens entre art et mathématiques à travers des œuvres d’artistes belges et internationaux.

Un langage abstrait et donc… artistique

L’art est langage. Les mathématiques sont langage. Est-il donc si surprenant qu’on les fasse échanger ensemble ? Et est-il possible de changer l’image de cette matière scientifique réputée difficile ? Pour beaucoup, les mathématiques relèvent d’un monde abstrait, un peu obscur, loin des réalités quotidiennes. Pourtant, elles ne font que rendre compte de phénomènes qui expliquent l’Univers et l’espace-temps dans lequel nous vivons. Order of Operations invite le visiteur à se réconcilier avec cet hermétisme mathématique en lui donnant à voir, d’une part, sa représentation pure, et d’autre part, son utilisation à des fins pratiques ou esthétiques.

Des œuvres variées

On peut ainsi admirer la transcription matérielle du nombre d’or par Michel Tombroff ou la représentation mécanique des diverses dimensions en géométrie par Roger Vilder. Par ailleurs, les vidéos hypnotiques de Sabina Hyoju Anh donnent à voir la beauté dans le chaos par itération de paternes générés par des algorithmes qu’elle a elle-même programmés.

Citons également Amandine David et son métier à tisser 2.0, proche du codage binaire. Ou encore κῦμα créée par Ohme : une chorégraphie programmée d’une quizaine de sphères. L’envie ne manque pas de vous décrire par le menu et en détails chaque réalisation, mais ce serait vous priver du plaisir de la découverte.

Roger Vilder, Ambiguïté géomatrique 2, 2007 © Roger Vilder.
Roger Vilder, Ambiguïté géomatrique 2, 2007 © Roger Vilder.

Un vrai moment de plaisir

L’exposition est absolument géniale. C’est un plaisir de se laisser séduire visuellement par des oeuvres trouvant leurs origines dans ces mathématiques qu’on nous présente comme absconses et si éloignées de toutes questions esthétiques. De plus, une réflexion riche s’installe, dans ces création utilisant la mécanique, les nombres et les algorithmes, et notamment : quel est le rôle de l’artiste ?

En somme, Order of Operations est un sublime voyage ludique et esthétique dans un monde aux mille possibles et bien accessibles à tous. À aller voir absolument, pour petits et grands comme le veut la formule consacrée et cette fois-ci nullement galvaudée.

Infos pratiques

  • Où ? BOZARLAB, rue Ravenstein, 23 1000 Bruxelles.
  • Quand ? Du 4 juin au 11 juillet 2021, de 10h à 18h.
  • Combien ? Entrée gratuite. Réservation obligatoire.
A propos Elodie Kempenaer 113 Articles
Journaliste