My thoughts are silent, road-movie mélancolique

My thoughts are silent
d’ Antonio Lukich
Comédie

Dans le cadre de l’Ukrainian Spring Festival qui se déroule du 18 au 20 septembre à Bozar, les spectateurs ont eu l’occasion de voir My thoughts are silent, le premier long métrage du réalisateur ukrainien Antonio Lukich. Déjà auréolée de plusieurs prix au Festival International du Film d’Odesa et de Karlovy Vary en 2019, l’œuvre poursuit donc sa tournée des festivals avec une étape bruxelloise.

Vadym, vingt-cinq ans, travaille comme preneur de son. Lorsqu’une généreuse offre d’emploi qui pourrait l’aider à réaliser son rêve de partir au Canada se présente, il n’y réfléchit pas à deux fois et se propose d’enregistrer les sons des animaux des Carpates. Accompagné de sa mère, il s’engage dans un périple qui le poussera à s’interroger sur sa relation avec sa famille et sur son avenir.

Une comédie qui pose de bonnes questions

My thoughts are silent est un film qui présente plusieurs niveaux d’interprétation. Certains ne pourraient y voir qu’une sympathique comédie où un jeune homme désespérément en quête d’argent et d’avenir à l’étranger  part à la recherche des sons de la nature ukrainienne, ce qui donne lieu à de nombreux moments comiques et nous permet de découvrir la beauté des Carpates. Mais au fur et à mesure que la trame de l’histoire se déroule, on réalise qu’Antonio Lukich a voulu insérer dans son scénario des réflexions beaucoup plus profondes, en lien avec la situation économique et sociale de son pays.

Au-delà du simple road-movie, on devine les questions liées à l’exode pour raison économique d’une partie de la jeunesse, réflexion commune à de nombreux habitants des pays d’Europe orientale, les fractures familiales et les contraintes qui découlent de ces choix ainsi que les impacts psychologiques sur les familles ainsi déstructurées. A travers une chasse aux sons des animaux des Carpates, Antonio Lukich nous parle des dilemmes de l’Ukraine actuelle et d’une partie de sa jeunesse, tiraillée entre l’appel de l’étranger et le désir de construire son avenir dans son propre pays.

My thoughts are silent est une œuvre qui vous fait passer du rire à la réflexion profonde en quelques instants, et qui laisse des traces après la vision de celui-ci. Un film qui fait réfléchir et qui est donc grandement conseillé.

A propos Vincent Penninckx 193 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine