Le cœur en bandoulière: un parfum de Tchekhov

Titre : Le cœur en bandoulière
Auteur : Michel Tremblay
Editions : Actes Sud
Date de parution : 04 novembre 2020
Genre : roman hybride

Prolifique chroniqueur, dramaturge mondialement connu, Michel Tremblay propose avec Le cœur en bandoulière une intéressante réflexion sur les métiers d’acteur et d’écrivain de théâtre, une mise en abime où se mêlent les figures de Tchekhov, de l’auteur lui-même et d’acteurs jouant une pièce du maître russe.

Dans un Key West qu’il fréquente depuis vingt-cinq ans et qu’il a vu transfiguré par une déferlante de touristes, un écrivain vieillissant décide de reprendre le projet inachevé d’une pièce hommage à Tchekhov qui le tiraille encore après de nombreuses années. Comme pour les acteurs qu’il met justement en scène dans Cher Tchekhov, le trac, le doute, l’angoisse s’emparent de lui. Parviendra-t-il à éviter la “grande maladresse” qui l’avait conduit à arrêter l’écriture après quatre-vingts pages, bloqué, désarçonné, décontenancé par des personnages n’arrivant pas à lancer leurs coups de gueule, ces explosions de colère et de violence qui constituent pourtant sa signature ?

L’inspiration se tarit-t-elle?

Lire Le cœur en bandoulière, c’est tout d’abord s’immerger dans la création artistique, l’écrivain annotant sa pièce et expliquant ses angoisses au fur et à mesure que celle-ci se joue dans sa tête. A cette occasion, on découvre à quel point chaque mot doit être pesé afin de donner à la pièce le juste ton et que le rythme de celle-ci ne s’effondre pas au milieu d’un acte. D’autre part, la pièce lance également une réflexion intéressante sur les années qui passent et l’indispensable question du pas de côté ou de la retraite heureuse. A partir de quand continuer à jouer ou écrire constitue-t-il une forme d’acharnement artistique ? Comme l’écrivain, faut-il toujours mener ses projets à terme ou certaines choses doivent-elles rester en l’état ? Comment avoir la sagesse de partir à temps, avant que la jeunesse ne vous rattrape et vous montre votre propre obsolescence?

Le cœur en bandoulière est une œuvre courte mais intense, qui pose des questions essentielles sur notre rapport aux autres, le tout, emballé dans une forme qui fleure bon les expressions québécoises. Une pièce de Tchekhov au nouveau monde qui vous donnera envie de découvrir d’autres œuvres de Michel Tremblay.

A propos Vincent Penninckx 207 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine