Le Centre Belge de la Bande Dessinée, un lieu rempli de magie

Avec la réouverture des musées, il est grand temps de programmer une visite au Centre Belge de la Bande Dessinée, un lieu festif et instructif, où l’écrin qui accueille les planches est aussi beau que les œuvres qu’il renferme. En effet, il est situé dans les anciens magasins Waucquez, chef d’œuvre de l’Art Nouveau conçu par Victor Horta et inauguré en 1906. En plus de l’exposition permanente qui vous apprendra le parcours de création d’une bande dessinée, le Centre Belge de la Bande Dessinée accueille plusieurs expositions temporaires, dont celle consacrée à Midam et une autre à Guarnido, l’auteur de Blacksad.

La création d’une bande dessinée

Illustré par de nombreuses planches originales, le parcours propose au visiteur de suivre les différentes étapes du processus de création, du scénario au crayonné en passant par l’encrage et le coloriage. On en apprend plus sur les différents genres en vogue, de la BD historique à celle d’aventure, de la science-fiction à la BD réaliste. Un éventail de genres et de styles qui raviront les visiteurs, d’autant plus que les planches illustrant cette leçon de bande dessinée sont renouvelées régulièrement.

Une fois ce bagage théorique acquis, place aux expositions temporaires, et notamment celle consacrée à Midam, dont nous avions recueilli les impressions en début de mois.

Midam, itinéraire d’un Kid de Bruxelles

Voilà plus de 25 ans que Midam nous a ouvert les portes de l’univers de Kid Paddle, véritable recette contre la morosité, univers fantasmagorique peuplé de monstres imaginaires, d’amis loufoques et d’événements de la vie quotidienne abordés en mode quête de jeux vidéos. L’exposition nous montre bien entendu les différentes facettes du personnage et de son univers mais également l’expansion de celui-ci à travers la création d’une seconde série, Game over, apparue en 2003. Outre ces deux séries, l’attrait de cette rétrospective est de montrer l’étendue du talent de l’auteur et de son humour, décliné à travers d’autres œuvres également.

Enfin, pour conclure cette présentation, les visiteurs ont également l’opportunité de découvrir le travail actuel de l’auteur et ce sur quoi il compte mettre l’accent dans les prochaines années, à savoir les illustrations grand format, toiles et sculptures, une autre déclinaison d’un univers foisonnant.

Juanjo Guarnido, secret d’atelier d’un maestro

Célébré pour la série Blacksad, Juanjo Guarnido est un artiste aux multiples talents. La commissaire de l’exposition a su non seulement mettre en valeur les éléments les plus connus de l’œuvre de l’artiste mais également d’autres facettes, comme sa collaboration avec Disney, son intérêt pour les super-héros… On salue donc la reconstitution fidèle de l’ambiance des albums de Blacksad d’une part, et d’autre part, on découvre ou redécouvre d’autres parties de son œuvre, comme l’incroyable série Les Indes fourbes, sur la mystification d’un aventurier parti à la conquête de l’Eldorado.

Au final, voici une excellente proposition du Centre Belge de la Bande Dessinée afin de passer une après-midi ludique et instructive et en repartir avec des rêves plein la tête.

A propos Vincent Penninckx 228 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine