« Jamaiplu », hommage à la littérature fantastique

Titre : Jamaiplu
Autrice : Josiane Balasko 
Editions : J’ai Lu
Date de parution : 7 octobre 2020
Genre : roman

Avec Jamaiplu, Josiane Balasko ajoute une corde supplémentaire à son arc déjà bien rempli. La comédienne est très populaire grâce notamment aux inévitables rediffusions annuelles des films de Patrice Leconte et de Jean-Marie Poiré mais il serait regrettable de la réduire au célèbre « triptyque » (Les Bronzés, Les  Bronzés font du ski et Le Père Noël est une ordure). En effet, Josiane Balasko est une actrice, réalisatrice et scénariste de talent qui nous offre une palette d’émotions depuis près de cinquante ans.

Ce recueil comprend huit nouvelles aux titres attractifs tels que « Jamaiplu », « Le Boss », « Un scénario d’enfer », « Histoire sainte », « Les explorateurs », « Adopteunzombie.com », « Faites pousser un extraterrestre » et « Le musée de l’Homme ». Dès les premières lignes, nous entrons dans un univers personnel et particulier aux multiples dimensions. Chaque histoire rend hommage à un maître de la science-fiction ou du fantastique. Au fil du recueil, nous discernons les univers d’Edgar Allan Poe, Fredric Brown, Ursula K. Le Guin, John Wyndham ou encore Ray Bradbury.

Empreintes de nostalgie, les différentes nouvelles nous emmènent à des moments spécifiques de notre enfance et ravivent nos souvenirs grâce à des sensations ou objets cités. Ainsi, nous retrouvons, par exemple, le magazine de bande dessinée Pif Gadget au cœur d’une intrigue rocambolesque.

Cependant, cette nostalgie palpable n’est pas synonyme de mélancolie ou de fadeur. Celle-ci est entremêlée d’une bonne dose d’humour, de suspense et de burlesque. Plus profond qu’il n’y paraît, ce livre traite de sujets éminemment modernes et d’actualité mais aussi des combats de l’artiste. Engagée en faveur de la cause animale, l’autrice a évidemment consacré une partie de son ouvrage aux animaux et à la communication télépathique.

Josiane Balasko est très honnête tant dans sa démarche que dans son écriture brute, simple, dénuée de fioritures mais néanmoins parsemée de quelques épisodes poétiques. Nous regrettons que les nouvelles ne soient pas toutes maîtrisées avec la même intensité. Paradoxalement, c’est grâce à ce livre surprenant que nous avons appris à mieux connaître la comédienne.

Extrêmement varié au niveau du style et des thèmes abordés, Jamaiplu nous procure un intermède touchant et réjouissant au climat actuel.