« Eric Clapton Live History », entre God et Slowhand

Titre : Eric Clapton Live History
Auteur : Christian Larsen
Editions : C. Larsen & Sons Book Publishing Company
Date de parution : 11 octobre 2019
Genre : Beau-livre

Seul artiste à avoir été intronisé à trois reprises au Rock and Roll Hall of Fame, Eric Clapton a derrière lui une carrière de près d’une soixantaine d’années au cours de laquelle il aura produit quantité de morceaux devenus des monuments du rock.

Ayant participé aux premières heures de la musique psychédélique avec le groupe Cream puis offert le somptueux album « Layla and Other Assorted Love Songs » avec Derek & the Dominos, Clapton aura été une source d’influence pour quantité d’artistes au-devant desquels se trouve Jimi Hendrix. Au-delà de cela, le légendaire guitariste aura également aidé à populariser Bob Marley et JJ Cale auprès du grand public, grâce à ses reprises de « I Shot The Sheriff » et « Cocaine ». Sans compter qu’il figure encore parmi les rares artistes à être apparu sur un album des Beatles, en réalisant le solo de « While My Guitar Gently Weeps » pour son ami George Harrison !

Étrangement, malgré cette riche carrière et une vie parcourue de drames, Eric Clapton ne semble pas avoir impacté l’imaginaire collectif comme ont pu le faire d’autres musiciens de la même génération. Pourtant, s’il ne possède pas le jeu de scène, l’extravagance ou le destin tragique d’un Jimi Hendrix, Slowhand reste l’un des artistes les plus fascinants de notre temps.

Profondément influencé par le blues, Eric Clapton aura donné naissance à un style musical bien particulier, dans lequel tout le tragique de son existence aura su prendre forme. Ce faisant, pour ceux qui y sont sensibles, sa musique offre encore aujourd’hui une réponse à la solitude et au mal de vivre, comme un exorcisme indescriptible.

Le projet Eric Clapton Live History

Dans les moments de doute et d’égarement, la musique d’Eric Clapton aura constitué pour Christian Larsen un repère, un soulagement face à la dureté du monde, comme une main tendue pour le ramener vers la lumière. C’est pourquoi l’auteur a décidé de rassembler plusieurs milliers de clichés – dont 85 % étaient encore inédits à ce jour – afin de constituer le livre-hommage Eric Clapton Live History. Il s’agit pour Larsen d’une façon d’exprimer sa reconnaissance au musicien sans qui son existence eût été bien plus sombre.

Eric Clapton Live History rassemble ainsi 275 clichés allant des débuts de l’artiste avec les Yardbirds jusqu’à nos jours. Cinquante-quatre années de carrière sont ainsi passées en revue dans un ouvrage d’une remarquable qualité !

Édité à seulement 2500 exemplaires, ce travail ayant pris quatre années de recherche à son auteur est livré dans un élégant emballage. Enchâssé dans un carton estampillé « Eric Clapton Group Tulsa Okla » en référence à la composition du groupe du musicien à la charnière des années 1980, Eric Clapton Live History constitue un travail d’orfèvre.

Le livre en lui-même – totalisant 360 pages pour un poids de 3,7 kg – est habillé de Skivertex Ubonga pour un rendu très élégant, le tout souligné par un lettrage doré du plus bel effet !

Les 1000 vies d’Eric Clapton

Eric Clapton Live History permet au lecteur de découvrir une facette plus intimiste du musicien britannique. Si l’on connait souvent le personnage public au travers de ses différentes frasques passées, de son combat contre l’alcoolisme et de son processus de deuil suite au décès de son fils Conor en 1991, on ignore souvent à quel point Eric Clapton est un homme humain, fidèle en amitié et véritable expérimentateur musical.

Ainsi, au-delà des très nombreux clichés de jeunesse montrant un Clapton à ses débuts, on trouvera quantité de photographies du musicien avec les artistes l’ayant influencé : Muddy Waters, Buddy Guy ou encore les trois « King », Freddie, Albert, et BB King. Mais aussi quantité de ses amis, comme Carlos Santana, Ronnie Wood, Mark Knopfler, Billy Preston le « Cinquième Beatle », Phil Collins, Jimmie Vaughan, Bob Dylan, JJ Cale, Albert Lee, Robert Cray ou encore George Harrison.

Parmi ceux-ci, nombreux ont eu une influence majeure sur la vie de l’artiste : JJ Cale en livrant les chansons Cocaine, After Midnight, I’ll Make Love to You Anytime ou Travelin’ Light ; Robert Cray en composant pour lui le somptueux Old Love ; Phil Collins en produisant ses albums Behind The Sun et August durant les années 80 ; et surtout George Harrison, son meilleur ami et « Husband-in-law ».

Au-delà de cela, Eric Clapton Live History parcourt l’intégralité de la carrière musicale d’Eric Clapton, des Yardbirds à la carrière solo du musicien, en passant par Cream, Derek & the Dominos, ainsi que son passage chez John Mayall & the Bluesbreakers et Delaney & Bonnie. On trouve ainsi dans cet ouvrage l’une des premières photographies du groupe Cream à Londres, en août 1966, ou la première apparition de sa mythique guitare « Blackie » lors du Rainbow Concert le 13 janvier 1973 !

Mais « Blackie » n’est pas la seule guitare utilisée par Slowhand, et l’on découvrira avec plaisir que le musicien aura parcouru le manche de quantité d’autres instruments : Gibson LesPaul, Firebird, Gibson 335, Fender Telecaster et, surtout, quantité de Martin acoustiques. Même s’il aura le plus souvent privilégié la Fender Stratocaster depuis les années 70, Clapton aura magnifié quantité de modèles électriques de son incomparable touché.

Les guitares ne sont cependant pas la seule chose qu’Eric Clapton aura collectionné, et l’ouvrage fera encore la part belle à la quantité de styles vestimentaires et de coupes de cheveux arborées par le musicien britannique au cours de sa carrière : de la permanente inspirée par Bob Dylan à la moustache façon Duane Allman, l’artiste aura maintes fois changé de style.

Mais derrière tout cela, Eric Clapton Live History donne à voir à quel point la musique fut un moteur dans l’existence du musicien. Celui que le public surnommait « God » au milieu des années 60 aura eu une carrière d’une richesse et d’une hétérogénéité rarement rencontrées. De nombreuses photos donneront à voir des pans parfois méconnus de sa carrière scénique, comme l’ « Orchestra Night » au cours de laquelle Clapton aura enregistré deux concertos pour guitare électrique accompagné d’un orchestre dirigé par le regretté Michal Kamen. Outre le morceau « Edge of Darkness » apparaissant sur le dvd 24 Nights (1991), ce set symphonique reste à ce jour inconnu du grand public et n’existe qu’au travers de bootlegs de faible qualité.

Au-delà de ces raretés, on verra encore à quel point Eric Clapton est un musicien habité. Loin d’être une bête de scène, celui-ci se livre pourtant à chaque nouvelle apparition, transporté par sa musique. Pour les spectateurs que nous sommes, chaque concert constitue ainsi une expérience incomparable au cours de laquelle l’artiste dégage une émotion bien particulière qui transparaît dans de nombreux clichés ici présentés.

Eric Clapton Live History est un projet ambitieux qui vise à parcourir l’entièreté de la carrière de l’un des artistes les plus fascinants de notre temps tout en laissant de côté le versant tragique de son existence pour se consacrer au principal : la musique ! Car c’est probablement la meilleure façon d’aborder la vie d’un artiste pour qui la musique aura toujours constitué un moteur.

Christian Larsen livre ainsi un travail d’une qualité exemplaire, assemblage de photographies rares livrées dans une édition élégante, de l’emballage à la dernière page, et dont 46,1 % des gains seront reversés à des œuvres de charité. Plus qu’un livre photos, Eric Clapton Live History constitue un formidable hommage à un artiste multifacettes au style inégalable qui aura toujours su se réinventer au gré du temps !

Alexandre Alvarez
A propos Alexandre Alvarez 183 Articles
Journaliste du Suricate Magazine