Enfin un Blanc Manger Coco aux couleurs de la Belgique !

Blanc Manger Coco
Humour, trash, jeu d’ambiance
Editeur : Hiboutatillus
Distribution en Belgique : Geronimo Games

 

Tout le monde connaît le jeu Blanc Manger Coco créé en 2014 et déjà vendu à plus de un million cinq cent mille exemplaires. Malgré plusieurs extensions sur la culture LGBT+, les parents, la culture geek, la bouffe, le foot ou même une version junior, en Belgique, on était parfois pas totalement immergé dans l’ambiance à cause de cartes à trop fortes consonances françaises. Personnalités politiques de France, références régionales, institutions obscures, etc. Mais avec cette nouvelle version, distribuée par Geronimo Games, le peuple belge va pouvoir explorer l’humour le plus extrême grâce à des cartes parsemées de stars du plat pays, des expressions bien de chez nous, nos “spécialités” gastronomiques, etc.

Pour ceux qui ont oublié, le déroulement du jeu est simple : d’un côté un maître du jeu qui lit une carte “situation” avec un trou dans la phrase et de l’autre, des joueurs avec 11 cartes “propositions” décalées et à la limite du bon goût. Le but étant de proposer au maître du jeu, la proposition la plus décalée, la plus drôle, la plus trash, etc. Celui-ci élit celle qu’il préfère et permet au joueur qui a fait la meilleure proposition de garder sa carte et de devenir le nouveau maître du jeu. Et ainsi de suite, à volonté.

Dans cette version on retrouvera des “situations” telles que : “L’histoire de Belgique en 10 tomes. Tome 1 : ….” ; “Si seulement Michel Daerden était encore là, on aurait pu éviter ….” ; “Si tu dis Wallonie à un flamand, il te répond …., c’est instinctif.” ; “…. et …. sont les fondements de la Belgique” ; etc. Ou des propositions comme : “une bière, une frite et un poulycroc” ; “Le sex appeal du Roi Philippe” ; “Ici Blabla” ; “Un corps d’enfant dans la Meuse” ; “Le CPAS et trois mioches qui pleurent” ; etc.

Comme on le voit dans les exemples, ce n’est pas un jeu à mettre en toutes les mains. Les plus jeunes ne sont pas les bienvenus et il doit être joué dans un cadre purement potache et avec second de degré. Le mélange des situations et propositions pouvant parfois aboutir à des résultats vraiment horriblement drôles. Mais si vous êtes quelqu’un qui peut rire de tout, Blanc Manger Coco reste la référence pour un jeu de groupe, défoulant et amusant. Sa version belge amène un vrai plus pour la population du pays, utilisant nos expressions, nos personnalités, nos codes et références.

Apéro ?

A propos Loïc Smars 370 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine