Football Manager devient réalité

Si vous êtes un gamer passif, c’est-à-dire le genre de personne qui joue lors de ses temps libres mais qui est volontiers capable d’entretenir une discussion en même temps, vous aurez sans doute déjà mis vos pattes sur une édition du jeu Football Manager. Bien évidemment, il faut pour cela que vous vous intéressiez un minimum au football.

Doté d’une base de données impressionante, ce jeu tactique et stratégique vous installe dans la peau d’un manager à l’anglaise. Ce titre vous permet de coacher vos troupes, établir les tactiques, diriger les entrainements mais également définir la stratégie du club et négocier les contrats de vos futures perles. Un jeu prenant sur lequel il est aisé de passer un quart d’heure de son temps comme d’y rester accroché pendant des nuits. Pour paraphraser le jeu en lui-même, il y a un moment où il est utile de retourner son slip pour éviter de perdre du temps à le laver. Bref, la viabilité du jeu est sans limite, et si vous en doutez, essayez donc de gagner la Champion’s League avec Calais !

Football Manager est le digne successeur de Championship Manager. Si l’on compte ces deux titres ensemble, le jeu existe depuis 20 ans. Et depuis tout ce temps, les professionnels ont bien compris tout l’intérêt qu’ils pouvaient retirer de cette base de données. Un premier scouting que bon nombre de recruteurs ont déjà utilisés. Ceux qui jouent actuellement à Football Manager 2014 savent par exemple pertinemment bien depuis novembre 2013 (date de sortie du jeu) que Paul Pogba est le meilleur joueur de l’équipe de France et surtout, qu’il sera potentiellement rejoint par Jérémie Boga ou Thierry Ambrose. Il sait aussi que Eder Alvarez Balanta sera la future grande star mondiale du ballon rond.

Pourtant, le jeu n’est pas sans failles. Florentin Petre n’a finalement jamais quitté les pays de l’Est, Freddy Adu n’est pas devenu un Pelé bis alors qu’il avait démarré sa carrière à l’âge de 14 ans, Romelu Lukaku n’était pour ainsi dire pas destiné à jouer en division 3 belge et enfin, Maxim Tsigalko, renard des surfaces venu de Biélorussie n’a jamais vraiment mis de buts en réalité et a arrêté sa carrière à 26 ans, tellement il était mauvais.

Mais quoiqu’il en soit, la base de données est une mine d’or qui sera dorénavant exploitée professionnellement par Prozone Sports.

Sports Interactive, créateur de la série à succès Football Manager, a conclu un accord avec Prozone Sports, fournisseur de premier plan d’analyses de performances sportives. Suite à cet accord, la base de données exhaustive contenant des informations sur les joueurs de Sports Interactive sera incorporée à Prozone RECRUITER, une plateforme d’analyse en ligne conçue pour guider les clubs de football dans le monde complexe et compétitif du dénichage de talents et du recrutement de joueurs. Les clubs professionnels du monde entier pourront à présent également recruter des joueurs dans le monde réel sur la base des données issues du populaire outil de simulation de gestion de clubs de football Football Manager.

En combinant les informations sur les biographies, les contrats et les postes contenues dans la base de données de Football Manager avec les outils d’analyse de données et les archives vidéo de Prozone, Prozone RECRUITER permet l’indexation, le classement et la comparaison de dizaines de milliers de joueurs du monde entier. Ses utilisateurs disposeront ainsi directement d’une plateforme mondiale de dénichage de talents.

 

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 830 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.