Comment David Bowie contribua à la carrière de Stevie Ray Vaughan

Ce dimanche 10 janvier, le grand David Bowie s’en est allé. L’occasion, à présent, de se repencher sur sa formidable carrière et sur un aspect indéniable de sa personnalité, et de ce qui contribua à sa longue carrière : cet incroyable don qu’avait le chanteur pour découvrir des talents aux quatre coins du globe.

Ainsi, en 1982, alors qu’il était en pleine période pop et que les synthétiseurs étaient devenus maîtres dans le paysage musical, David Bowie se rend au Festival de Jazz de Montreux. Ce festival est mondialement connu pour sa qualité et est encore à ce jour, une référence en la matière.

Le 17 juillet de cette année-là, un jeune guitariste américain se produit sur scène. Il s’agit de Stevie Ray Vaughan, un brillant bluesman accompagné par son groupe, les Double Trouble.

Bowie voit la prestation du guitariste et est subjugué par son jeu incroyable.

Il décide de le contacter et de discuter avec lui pour le persuader de collaborer sur son prochain album. Stevie Ray Vaughan est assez méfiant au début. Il dira : « à vrai dire, je n’étais pas vraiment fan de la musique de David à cette époque. Mais en discutant avec lui, je fus surpris à quel point il était passionné par le blues texan et ses origines. »

Il décida donc d’accepter l’offre de Bowie et fit quelques solos sur l’album Let’s Dance qui sortira en 1983.

bowie6

Le single éponyme fera un carton et sera l’un des plus gros succès de David Bowie. Il restera plus de trois semaine au top des charts anglais et sera numéro un du Billboard en Amérique.

Bien entendu, Stevie Ray Vaughan fera partie du groupe devant accompagner le chanteur en tournée pour promouvoir l’album. Il assiste d’ailleurs au répétition pour ce tour (dont on peut retrouver un enregistrement bootleg). Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu.

bowiesrvbootleg

Alors, il existe deux versions de l’histoire. L’une raconte que Stevie Ray Vaughan préparait également Texas Flood, son nouvel album (qui connut un très grand succès) et qu’il décida de quitter la tournée au dernier moment car la tournée de Bowie n’était pas vraiment sa priorité.

texas

L’autre version parle du manager de Bowie qui, après avoir proposé à Vaughan de faire la première partie de certaines dates de la tournée, revint sur sa décision et vira le guitariste et son groupe de la tournée.

Ce qui est certain, c’est que les deux hommes y gagnèrent au change. D’un côté, Bowie connut un énorme succès avec cet album et ce titre Let’s Dance. D’un autre côté, SRV, déchargé de toute responsabilité, pu se concentrer sur sa carrière et son album Texas Flood après avoir été remarqué mondialement grâce à Bowie.

Pour la parenthèse, si Stevie Ray Vaughan est bien celui qui se chargea des solos sur le titre Let’s Dance et d’autres morceaux de l’album, la guitare rythmique un peu funky que l’on entend fut jouée par un autre guitariste bien connu et qui tourne encore de nos jours : Nile Rodgers du groupe Chic.

 

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.