« Au prochain arrêt », éloge de l’imprévisible

Titre : Au prochain arrêt
Auteur : Hiro Arikawa
Editions : Actes Sud
Date de parution : 5 mai 2021
Genre : Roman

Deuxième roman d’Hiro Arikawa paru en français après Les mémoires d’un chat en 2017, Au prochain arrêt nous emmène dans un merveilleux voyage en train dans le sud du Japon. Dans ce très beau roman choral, l’autrice évoque, au fil des rencontres fortuites, les joies et les peines des voyageurs de cette ligne, et ce que les quelques mots échangés, les regards et encouragements plus ou moins discrets peuvent induire comme changements positifs dans la vie de ceux-ci.

Au Japon, sur la ligne reliant Takarazuka à Nishinomiya, au gré des huit gares que dessert le train aux wagons rouges, plusieurs passagers montent et descendent, chacun avec son histoire, chacun perdu dans ses pensées et dans les nœuds de son existence. Nous les rencontrons à l’aller, nous les retrouverons quelques mois plus tard au retour.

Réussir à croquer la psychologie d’un personnage en quelques pages, le temps d’un arrêt entre deux gares, nous faire éprouver de l’empathie pour ces voyageurs, de telle sorte à ce que, sur le trajet du retour, on soit impatient de connaître ce qui leur est arrivé, telles sont les qualités du roman d’Hiro Arikawa. Petit bijou de concision, Au prochain arrêt nous fait découvrir à travers le destin de divers protagonistes de tous âges la réalité du Japon d’aujourd’hui, loin de l’image d’Epinal que l’on peut s’en faire habituellement.

Roman résolument optimiste, Au prochain arrêt nous interroge sur notre propre vie, sur ce qui est réellement important et sur ces moments charnières qui ont font dévier notre histoire personnelle sur une autre voie d’une part, mais d’autre part est aussi un éloge aux rencontres, à l’acceptation de l’impermanence et l’imprévisibilité de la vie.

Pour les amateurs de voyages, les patients observateurs du monde qui nous entoure, les amoureux du Japon, on ne peut que conseiller la lecture du dernier roman d’Hiro Arikawa.