Liège en métamorphoses ?

Liège en métamorphoses ? C’est le nom donné aux manifestations programmées durant ce très long week-end de l’ascension !

Spectacles, jeux, théâtre, expositions, il y en aura pour tous les goûts et pour tous … et c’est gratuit ! 4 jours de fêtes, 8 lieux et 100 artistes !

Impossible de tout révéler ici aussi nous vous conseillons d’analyser le site liegetogether.be. Attention certaines activités ont leur nombre de spectateurs limité.

Mais que se passe-t-il ? Liège se métamorphose donc. Nouvelle conception de ville, panser les plaies du passé et se tourner résolument vers l’avenir.

Aujourd’hui, tout le monde connait la gare de Liège-Guillemins. Oeuvre de l’architecte Santiago Calatrava Valls, elle attire les touristes et est le symbole du changement. La gare, qui accueille le TGV et l’Ice allemand, est un centre multimodal car les bus y ont également leur terminus. En attendant la venue du tram. Mais c’est à pied que l’on savoure les changements : les perspectives sont dégagées jusqu’à la Meuse et la toute nouvelle Tour Paradis, souvent appelée Tour des Finances de Liège, domine le tout de sa hauteur de 118 mètres.

Dans le prolongement de cette promenade nous arrivons donc à la Meuse dont les berges incitent à la flânerie grâce au nouveau piétonnier… et à la nouvelle passerelle permettant d’un coup de rejoindre le parc de la Boverie, où nous retrouvons le musée du même nom qui rouvrait ses portes officiellement cette semaine. Le musée a subi lui aussi un lifting bienheureux, une extension vitrée a permis d’augmenter la surface du musée de 1200 m².

Dans peu de temps, rendez-vous pour découvrir l’interview de l’architecte et faire connaissance avec le tout nouveau musée. En attendant, profitez des quelques photos du jour pour vous donner l’envie de vous rendre à Liège dans les prochains jours, d’autant plus que la météo est actuellement au beau fixe !

guillemins

tour paradis liege

Commentaires

commentaires

Philippe Chapelle
A propos Philippe Chapelle 26 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*