Le cinéma en 2015

L’année 2014 tire à sa fin. Mais qui dit fin d’année, dit nouvelle année et sa richesse cinématographique nous ouvre l’appétit, particulièrement en termes de blockbusters ! Voici un rapide coup d’œil sur les films de tout genre les plus attendus de 2015.


Science-fiction

Star Wars VII est le film immanquable de 2015. Sa bande annonce atteignant les 100 millions de vue, a suscité de multiples réactions et quelques secondes ont suffi à soulever la polémique : celles faisant apparaître le sabre en forme d’épée médiévale. Est-ce un détail inutile ou un renouveau intéressant au but précis ? Nous le saurons bien assez vite en compagnie de nos amis bien connus (notamment Mark Hamill, Harrison Ford et Carrie Fisher). Cher J.J Abrams, on croit en toi et « May the force be with you ».

En novembre prochain, Jeff Nichols nous livrera Midnight Special où un père (Michael Shannon) sera prêt à tout pour protéger son fils (Jaeden Lieberher) doté d’un don particulier. Ils rejoindront un groupe composé de l’australien Joel Edgerton et de Kirsten Dunst. S’en suivra une course poursuite contre le gouvernement et une secte d’extrémistes religieux. Course qui pourrait être décisive pour le futur du monde. Les informations sur ce film se font rares mais, on les attend avec impatience.


Pour les aventuriers en quête de sensations fortes

Le 10 juin est la date de la sortie de Jurassic World. La bande annonce nous prépare à en prendre plein les yeux autant dans l’action que dans les effets spéciaux. Mais est-ce réellement une bonne chose ? Les fans de Jurassic Park ne le sont pas pour ses artifices, mais pour toute la force se dégageant de l’imperceptible. Pourrons-nous retrouver des scènes aussi poignantes que la course-poursuite avec la Jeep (tellement culte que Toy Story l’a parodiée) ou du verre d’eau tremblant sous les pas du tyrannosaure ? Reste à espérer que ce quatrième volet ne tombera pas dans le « too much » et qu’il sera mieux que « le 3 ». Bref Jurassic World, ça passe ou ça casse…

Everest s’annonce grandiose. Doté d’un excellent casting (Jason Clarke, Josh Brolin, Keira Knightley et bien d’autres…), il nous fera voyager à travers des paysages à couper le souffle. Baltasar Kormakur nous livre ici l’histoire de grimpeurs, prêt à tout pour réaliser leur rêve : gravir la plus haute montagne du monde. Les conditions climatiques extrêmes ne seront pas leurs alliées, et l’ambition deviendra assez vite le combat d’une vie. Le risque est de tomber dans un film catastrophe à la mords-moi-le-nœud mais Everest est réellement une aventure : le résultat risque bien d’être un triomphe.


Horreur et thriller

Pour nous faire trembler de peur, Poltergeist revient dans un remake sur qui, espérons-le, la célèbre malédiction ne s’abattra plus. Si les plus grands amateurs décrivent l’original d’Hooper et Spielberg comme une référence du cinéma d’horreur, on peut facilement imaginer toute la pression que subit Gil Kenan. Le paranormal, très à la mode aujourd’hui, devra retrouver toute sa valeur en se débarrassant de l’étiquette de « daube  » qu’on lui a collée sur son front. Un défi difficile mais faisable ! Affaire à suivre…

En novembre, Steven Spielberg nous partagera son nouveau thriller du nom de St. James Place. Tom Hanks y interprétera un avocat américain chargé de défendre un pilote de la CIA dont l’avion espion a été abattu au-dessus de l’Union soviétique. Le duo « Spielberg-Hanks » a montré toute sa puissance dans Arrête-moi si tu peux, Le terminal et Il faut sauver le soldat Ryan. Imaginez maintenant le trio, ou plutôt le quatuor « Spielberg-Hank-Coen « … Et oui, le scénario est l’œuvre des frères Coen, et ça nous réjouit pleinement !


Pour les grands (et les petits !)

Pixar revient en force le 24 juin avec Vice Versa qui s’annonce riche en émotions ! C’est le cas de le dire vu qu’il nous plongera directement dans le cerveau humain où vivent celles-ci animées et vivantes ! Un concept original qui s’annonce très bon.

Les Minions, hommes à tout faire de Gru dans Moi, moche et méchant feront un bond considérable dans leur carrière et apparaitront dans leur propre film le 8 juillet. On espère qu’ils rencontreront assez vite l’espèce humaine car si leurs gazouillements sont drôles trois minutes, ils deviendront franchement lassants après 1h30 de film. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont un réel fan club qui sera très sûrement bon public. Chers minions, on vous adore et nous serons toujours présents pour rire de vos bêtises.

On nous avait annoncé un prequel sombre et réaliste sur Peter Pan. Cependant, à la vue de la bande annonce, Pan ressemblerait plus à une comédie haute en couleurs façon Hook. Néanmoins, le film de Joe Wright est doté d’un potentiel énorme qui, on l’espère, sera utilisé pleinement. De plus, Hugh Jackman dans le rôle de Barbe Noire nous réjouit au plus haut point ! Rendez-vous dans les salles le 15 juillet pour le verdict final.


Un peu d’humour

L’adorable ours en peluche vivant, pas si innocent que ça, revient dans Ted 2 le 12 août accompagné de son acolyte John. Cependant, pour le premier rôle féminin de cette suite, on peut dire adieu à Mila Kunis et dire bonjour à la ravissante Amanda Seyfried. Morgan Freeman sera aussi de la partie, ce qui est un très gros avantage pour ce deuxième volet. En revanche, une suite redouble les chances de faire un mauvais film. Le premier était réussi, pourquoi en refaire un deuxième ? Seth MacFarlane, lui, fait le pari de réaliser deux excellents films. On attend de voir…


Pour les amateurs d’action et de guerres

Mad Max revient dans son 4ème volet Mad Max Fury road. La bande annonce explosive promet un film qui va vous en mettre plein les yeux ! Le réalisateur reste inchangé mais Mel Gibson sera remplacé par Tom Hardy. Cependant, certains internautes ont cru apercevoir leur bon vieux Mel dans la bande annonce, info ou intox ? Notons tout de même que Georges Miller (le réalisateur) a certifié que la star ne ferait pas son retour. Dans tous les cas, les admirateurs du célèbre héros attendent avec impatience le 13 mai.

Mission Impossible 5 de Christopher McQuarrie réjouit les fans de la saga. Tom Cruise l’infatigable revient avec des cascades s’annonçant exceptionnelles. Le précédent a été un pur succès. Ils ont gardé les mêmes producteurs (J.J. Abrams et Tom Cruise). Cependant, sans Brad Bird, ce film sera-t-il à la hauteur ?

Par le réalisateur de Thor : Le monde des ténèbres et certains épisodes de Game of Thrones, Terminator Genisys arrivera dans nos salles le 1er juillet. Arnold Schwarzenegger fera son grand retour dans le rôle de l’androïde T-800, ce qui est assez prometteur. La résistance humaine envoie le Terminator pour sauver Sarah Connor, encore enfant. C’est ce qui va faire d’elle une guerrière. Un bon blockbuster qui promet de combler les amateurs du genre.

Avec son tournage complètement chamboulé par la mort de Paul Walker, Fast and furious 7 arrivera dans nos salles le 1er avril. Sept films de voitures, ça commence à faire beaucoup. Cependant, on espère que James Wan fera du bon boulot et qu’il rendra un bel hommage à la star.

Le nouveau Clint Eastwood sera American Sniper. Rien que le titre nous amène à nous demander s’il ne ressemblera pas à ces films de guerre américains détestés par beaucoup pour leur propagande classique. Eastwood est sûrement patriote mais il n’hésite pas à critiquer la société américaine à travers ses films… L’interprétation de Bradley Cooper sera un point fort d’American Sniper. En effet, certaines sources affirment que l’acteur n’a jamais réalisé une aussi bonne performance. Nous n’avons plus qu’à attendre le 25 février.

Les cinéphiles se régaleront avec The Hateful Eight du génie Tarantino, dont l’histoire se déroule quelques années après la Guerre de Sécession. L’année dernière, Tarantino avait jeté son film à la poubelle car le script avait fuité sur le net, mais il est heureusement revenu à la charge. Avec son formidable casting (Samuel L. Jackson, Kurt Russel, Jennifer Jason Leigh, Walton Goggins…), ce western promet d’être un pur succès.


Pour les romantiques

Il faut avouer qu’il est plus question de sadomasochisme que de romantisme dans Cinquante nuances de Grey dont la sortie est prévue le 11 février 2015. Nous avons affaire à un scénario des plus originaux où l’innocence incarnée s’éprend d’un homme ténébreux qui je cite  » n’est pas l’homme qu’il lui faut « . Du vu, revu et encore revu mais qui pourrait nous surprendre ! Dakota Johnson et Jamie Dornan n’ont encore rien dit…


Films français

La Blessure est une adaptation du roman La Blessure, la vraie de François Bégaudeau. Par le réalisateur de La Vie d’Adèle, ce film relate les vacances estivales d’un adolescent de quinze ans. Et bonne nouvelle, Gérard Depardieu figurera au générique… Nous savons à quel point la relation entre Kechiche et les deux actrices de La Vie d’Adèle a été difficile. Le réalisateur a-t-il osé être aussi intransigeant avec Depardieu, acteur au caractère bien trempé ?

Valentin Valentin de Pascal Thomas sortira le 14 janvier dans nos salles. Beaucoup de fraîcheur ressort de sa bande annonce dans laquelle nous pouvons apercevoir Marilou Berry, Vincent Rottiers et Marie Gillain. Nous rencontrerons Valentin, un jeune homme mélancolique dont le charme en attire plus d’une. Partagé entre sa maîtresse, les trois jeunes filles du cinquième étage, la gardienne et une sublime chinoise vivant à côté, Valentin est imprévisible. On désire que le film le soit également et surtout d’une façon positive !


Et pour terminer en beauté, un peu de cinéma belge

Joachim Lafosse met en scène Louise Bourgoin et Vincent Lindon dans Les chevaliers blancs, inspiré de l’affaire de l’Arche de Zoé (2007). Ce n’est pas la première fois que Lafosse fait une adaptation d’un fait divers, il a également réalisé À perdre la raison relatant l’histoire de Geneviève Lhermitte, condamnée pour le meurtre de ses cinq enfants. La sortie en salle est prévue au cours du second semestre 2015.

Melody de Bernard Bellefroid nous rapporte l’histoire d’une jeune femme prête à tout pour réaliser son rêve, celui d’ouvrir son propre salon de coiffure. Pour ce faire, Melody décide de devenir mère porteuse en échange d’une énorme somme d’argent. S’en suivra alors une relation émouvante entre la mère commanditaire et elle. Les deux actrices, Lucie Debay et Rachael Blake, se sont vues décerner le prix d’interprétation féminine par le jury du Festival International des Films du Monde. Le film, lui, a reçu la mention du prix œcuménique. Ce sont des récompenses qui laissent présager une belle victoire pour le réalisateur.

Tatiana Horbaczewski
A propos Tatiana Horbaczewski 8 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.