Indélébile ou les secrets portés par nos corps

auteur : Adelia Saunders
édition : Actes Sud
sortie : octobre 2018
genre : roman

Avec Indélébile, Adelia Saunders signe un premier roman très réussi où il est question de destins croisés, de quête de sens et de secrets de famille. De Londres à Saint-Jacques de Compostelle en passant par Vilnius et Paris, trois êtres un peu perdus et blessés vont finir par se révéler à eux-mêmes. Dans un récit choral bien maîtrisé, ils se suivent, se répondent et se complètent aux quatre coins de l’Europe.

Il y a tout d’abord Magdalena, une jeune Lituanienne au pouvoir étrange : elle est la seule à voir de curieuses marques sur la peau des gens. Des mots qui trahissent les secrets de leurs vies. Pour vivre en paix, elle ôte dès qu’elle peut ses lunettes et se réfugie dans le brouillard de sa myopie. Mais la mort tragique de sa meilleure amie va faire voler en éclat son fragile équilibre. Rongée par un sentiment de culpabilité, Magdalena va tenter de se racheter.

Ensuite, il y a Richard, un ancien professeur de lettres américain à la recherche de son passé. Il épluche les archives pour en savoir plus sur les conditions tragiques et mystérieuses du décès de sa mère, une romancière à succès à la fin des années 1950.

Et puis, on découvre Neil, étudiant boursier en histoire à Londres, jeune homme bien sous tout rapport sélectionné dans l’équipe de recherche du passionnant Pr Piot pour enquêter à Paris le temps d’un été. Il entretient des relations compliquées avec son père depuis une affaire de mœurs qui a secoué son adolescence.

Adelia Saunders explore la mémoire familiale et les secrets avec brio. Ses personnages sont bien dessinés et ses dialogues sonnent juste. Elle parvient à dérouler les pensées de ses personnages avec beaucoup de sensibilité et d’humour. On suit avec grand intérêt leur cheminement, les poids qui les entravent, leurs doutes et leurs espoirs.

Entre le roman d’apprentissage et le récit intime avec une touche de fantastique, Indélébile évoque avec acuité l’amour, la culpabilité, le mystère, la dépendance au chemin emprunté et la perte. Vous l’aurez compris, le premier roman d’Adelia Saunders est captivant et tient toutes ses promesses. Et la romancière américaine refera parler d’elle à coup sûr.

Marie-Laure Soetaert
A propos Marie-Laure Soetaert 122 Articles
Journaliste du Suricate Magazine