Café Derby : émouvant et rafraîchissant

DERBY_70x100

Café Derby

de Lenny Van Wesemael

Drame

Avec Chloë Daxhelet, Wim Opbrouck, Monic Hendrickx

Sorti le 16 Septembre 2015

Georges est vendeur sur les marchés. Le genre de bonhomme au bagout irrésistible, capable de fourguer n’importe quelle camelote aux gens les moins crédules. Pendant une visite du Café Derby, il apprend par hasard que le pape va venir en Belgique pour donner la messe devant un petit aérodrome local. Une messe avec un public de cent mille fidèles et un seul café dans le coin, le Café Derby, qui cherche un nouvel occupant… Il lui vient une idée ambitieuse et décide de tout miser dessus.

L’affaire, évidemment, tourne mal.

On suit l’aventure au travers de Sara, sa plus jeune fille, magistralement interprétée par Chloë Daxhelet. C’est le premier rôle de la jeune actrice qui s’impose sans effort à l’écran avec une performance sobre, touchante et pleine de charisme. Le film étant basé sur l’histoire vraie de Lenny Van Wesemael (la réalisatrice, qui a aussi co-écrit), choisir comme point de vue la perspective d’une enfant est à la fois autobiographique, subtilement thématique, et judicieux. On est spectateur d’un drame en devenir, notre jugement de Georges, contraire à celui de sa femme et de ses enfants. Le film nous rappelle gentiment, au travers de Sara, que si les choses sont faciles à l’écran, la réalité vécue des personnages est bien plus épineuse. Sara n’est pas des plus loquaces mais incarne ce thème avec justesse en traversant les drames de la jeunesse, et d’autres, généralement réservés à l’âge adulte.

Vendu comme un drame surprenant, le film remplit sa mission à plusieurs niveaux. Reposant sur un rythme solide, on est tenu en haleine tout du long, et si la structure est parfois déconcertante, on est entre de bonnes mains, c’est évident. Empreint d’une poésie prenante et filmé avec goût, on est captivé par une histoire touchante, tant dans la forme que dans le fond. L’atmosphère soucieuse de réalisme est suggérée par une cinématographie soignée, laissant aux performances la tâche de rendre l’histoire importante, de donner un sens d’imminence. Pari réussi.

Plein d’humour et de sagesse, émouvant et rafraîchissant, Café Derby est convaincant. La performance de Chloë Daxhelet, une actrice pleine de promesses, vaut le détour à elle seule.

À voir sans hésitation.

Jan Kazimirowski
A propos Jan Kazimirowski 36 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.