Warhol de Victor Bockris

Warhol

auteur : Victor Bockris
édition : Globe
sortie : septembre 2014
genre : biographie

Warhol ce n’est pas seulement une ode au génie d’un seul homme, cet ouvrage met surtout en lumière la personnalité torturée et ambivalente d’Andy Warhol. Ayant vécu une enfance plutôt difficile né de parents ruthènes (Slovaquie, à l’époque Autriche-Hongrie) réfugiés en Amérique à la fin de la Première Guerre mondiale, c’est le cadet d’une fratrie de 3 garçons. Très jeune il contracte la danse de Saint-Guy qui provoque un rhumatisme articulaire qui peut entraîner un œdème et une congestion des méninges. Détestant aller à l’école parce que les autres enfants se moquaient de lui et étant gravement malade, Andy Warhol resta à la maison sous la coupe de sa mère surprotectrice avec qui il entretiendra toujours une relation fusionnelle. Ce n’est qu’à l’université de Canergie Tech, d’où il failli pourtant être exclu à la fin de sa première année d’étude, qu’il commencera à sortir de son cocon et à s’affirmer en tant qu’artiste.

Homosexuel dans un monde où ce genre d’attirance sexuelle est très mal perçue et peu acceptée sauf dans certains milieux bien précis, Victor Bockris nous dévoile un Andy Warhol extrêmement complexé, qui portait une perruque depuis l’âge de douze ans et dont la peau s’était dépigmentée, qui préférait dessiner les ébats amoureux d’autres hommes que de les vivre lui-même, fétichiste des pieds et des chaussures, amoureux de cinéma mais surtout des acteurs célèbres, bourreau de travail vivant avec sa mère dans un appartement bondé de chats et dans un capharnaüm indescriptible. Très intelligent, jouant de sa dégaine de clochard et de sa grande timidité pour amadouer les gens et leur soutirer des contrats jusqu’à devenir incontournable dans le monde de l’illustration publicitaire, ce portrait d’Andy Warhol est à mille lieues de l’image lisse que renvoient ces portraits sérigraphiés.

Avec un luxe de détails inouï, une recherche incroyablement approfondie et des tas de témoignages de sa famille, ses amis d’enfance, ses collègues universitaires et de toutes les personnes qui l’ont un jour connu de près ou de loin, Victor Bockris, rédacteur en chef de la célèbre revue Interview nous offre Warhol, résultat de très nombreuses années de recherches : c’est LA biographie de référence sur cet artiste qui deviendra l’icône du Pop Art persuadé que Beaux-Arts et publicité pouvaient se nourrir l’un l’autre jusqu’à devenir un art à part entière, un art en série.

Après avoir lu Warhol vous ne regarderez jamais plus la boîte de soupe Campbell de la même manière.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 248 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.