Versailles of the Dead, zombies et subversion à la cour du France

Dessin & scénario : Kumiko Suekane
Edition : Kana
Sortie : 17 mai 2019
Genre : manga, seinen

France, XVIIIe siècle. Marie-Antoinette est sur le chemin pour rejoindre son fiancé le Dauphin quand son attelage est attaqué par une horde de zombies. Seul rescapé, Albert, le frère jumeau et sosie parfait de la princesse autrichienne, propose de se faire passer pour sa sœur et d’épouser le futur roi afin de faire perdurer l’alliance entre la France et l’Autriche. Mais, entre divers complots et nouvelles attaques de zombies, les membres de la cour ne tardent pas à s’apercevoir que la fausse Marie-Antoinette est peut-être encore plus dangereuse que les morts-vivants qui rôdent.

Dynamitant de manière assez jouissive les péripéties de l’Histoire de France en y injectant non seulement une dimension horrifique « fun » mais aussi une véritable subversion et un bouleversements des codes, notamment sexuels, le premier tome de Versailles of the Dead – le nouveau manga de Kumiko Suekane, connue notamment pour Afterschool Charisma – est une vraie bonne surprise, une petite pépite qui se révèle beaucoup plus intéressante et subtile que ce que son titre racoleur et opportuniste ne laissait supposer.

S’il est bel et bien question ici de proposer un récit de zombies dans un contexte intrinsèque à l’Histoire de France, le manga va bien plus loin que ce simple mélange des genres, lequel ne pourrait être qu’anecdotique. En faisant intervenir d’autres paramètres et en développant des personnages intrigants, ce premier tome laisse augurer du meilleur pour la suite, d’autant plus que la lecture est facilitée par un dessin et une narration des plus fluides.

Alternant habilement les déferlements gore et les scènes de cour faisant avancer l’intrigue, Versailles of the Dead trouve un bel équilibre entre les deux et pose de solides bases pour le développement de son univers. Seul bémol : il n’y a actuellement qu’un second tome annoncé, la publication originale – au Japon – étant apparemment suspendue depuis début 2018.

Thibaut Grégoire
A propos Thibaut Grégoire 332 Articles
Journaliste du Suricate Magazine