« Une semaine… pas plus ! » : une pièce drôle et enlevée

La Bouffonerie fait partie de ces adresses qui gagnent à être connues… Niché dans le cœur du centre-ville liégois, ce lieu qui fait à la fois office de théâtre et de restaurant propose une formule originale du mercredi au samedi soir : un dîner-spectacle. Les pièces présentées sont triées sur le volet par Benoit Fontaine, comédien, fondateur et gérant du lieu depuis 2010. Cette phrase résume parfaitement l’ambiance unique du lieu : « Avec mon épouse, on a voulu proposer un concept de soirée qu’on adore : un bon repas digne d’une brasserie suivi d’un spectacle divertissant qu’on prend plaisir à voir».

Le mercredi 10 février dernier, nous avons eu l’opportunité d’assister à la première de Une semaine… pas plus ! . A l’affiche jusqu’au 7 mai prochain, cette pièce de Clément Michel a rencontré un énorme succès au Théâtre de la Gaîté Montparnasse à Paris en 2011, avec Arthur Jugnot à la mise en scène.

Le pitch est le suivant : Paul, un pigiste spécialisé dans le domaine agricole, ne peut plus supporter Sophie avec qui il vit depuis seulement quelques mois. Ayant appris que le plus grand risque pour l’équilibre d’un couple, c’est la colocation, il a alors l’idée très lâche de faire croire à Sophie que son meilleur ami Martin va s’installer quelque temps chez eux… Ce dernier, pris au piège, accepte. Mais ce sera une semaine… pas plus ! . Démarre alors un ménage à trois  totalement explosif, alternant mensonges, coups bas et autres malentendus hilarants.

Même si la scène est de petite taille, elle est suffisamment bien agencée pour permettre aux trois acteurs en présence de l’occuper dans de bonnes conditions. Le scénario est original et comprend son lot de rebondissements et de situations cocasses. Quant aux acteurs, on a apprécié leur diversité de parcours : un épicurien passionné des planches (Benoit Fontaine), une professionnelle multi-casquettes (Céline Robin) et une nouvelle recrue talentueuse (Corentin Jehotte). On rit, on réfléchit, on chante et on tape des mains. Bref, des soirées comme ça, légères, bien pensées et bien ficelées, on en veut encore !

Infos et réservation au 0479/211.676 ou sur www.labouffonnerie.be

Annabelle Duaut
A propos Annabelle Duaut 17 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.