Un traître idéal, adaptation blême d’un roman bigarré

Verräter wie wir_003

Our Kind Of Traitor [BE] 70x100 Poster.indd

Un traître idéal

de Susanna White

Thriller, Espionnage, Policier

Avec Ewan McGregor, Stellan Skarsgård, Damian Lewis

Sorti le 15 juin 2016

Au cours de leurs vacances, Perry et sa femme Gail sympathisent avec Dima, un ploutocrate russe au charisme imparable. Ce qu’ils ignorent, c’est qu’il est à la tête du principal réseau de blanchiment d’argent de la mafia russe et qu’il cherche à se rapprocher des services de renseignement britanniques avant que ses rivaux ne parviennent à l’exécuter, lui et sa famille. Devenus malgré eux ses messagers, Perry et Gail découvrent un univers secret et redoutable qui les lance dans une poursuite infernale et meurtrière, des souks de Marrakech à Londres, de Paris à Berne, et qui culminera au sommet des Alpes.

Plus connue pour les séries qu’elle a réalisé (Broadwalk Empire, Parade’s End ou encore Masters of Sex) que pour ses films, Susanna White nous propose ici un long métrage dur en apparence, mais extrêmement simple et lisse dans le fond. Le film s’appuie sur des clichés mettant en scène des personnages caricaturaux, à l’image de Dima qui incarne le mafieux russe de base, aimant l’alcool, les bijoux tapes à l’œil et les grosses voitures.

Mais Dima veut se repentir pour épargner sa famille et la mettre à l’écart de ce monde au-dessus des lois où tout est permis. Pour ce faire, il aura besoin de Perry, un professeur de lettres anglais naïf et exagérément généreux incarné par un Ewan McGregor étonnement fade et sans consistance, chose assez rare que pour être soulignée. Le gros problème du film est qu’on a du mal à comprendre ce qui pousse Perry à vouloir jouer les espions pour aider à tout prix cet homme à l’opposé de lui et de ses principes. A partir de là, il est évidemment très compliqué de rentrer dans le film…

Au niveau de la réalisation, on notera toutefois quelques jolies choses. La qualité de l’image est soignée et le scénario rythmé. Malheureusement, ça ne suffit pas à apporter un réel intérêt à ce film peu convaincant qui manque cruellement de relief.

Florian Donnet
A propos Florian Donnet 22 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.