Cherche l’amour au Théâtre de la Toison d’Or

De Myriam Leroy, mise en scène : Nathalie Uffner avec Myriem Akheddiou, Sandy Duret, Pierre Poucet et Marc Weiss

Du 27 octobre au 26 novembre 2016 à 20h30 au Théâtre de la Toison d’Or

Connue pour son humour grinçant et ses chroniques assassines en télé comme en radio, Myriam Leroy se lance dans une nouvelle aventure au Théâtre de la Toison d’Or depuis jeudi dernier avec Cherche l’amour. A l’initiative de ce projet farfelu qui vise à prendre des personnalités journalistiques au caractère et à la plume bien trempés pour en faire des auteurs de pièce, on retrouve la talentueuse metteure en scène Nathalie Uffner.

Après avoir travaillé avec Sébastien Ministru et Marc Moulin, celle-ci s’est tout naturellement tournée vers la cynique Myriam Leroy pour ce nouveau challenge. La belle brune y dépeint pendant plus d’une heure trente le portrait d’une société ultra-connectée où les rendez-vous « amoureux » se provoquent presqu’essentiellement sur les réseaux sociaux et autres sites de rencontres.

A travers une série de petits sketchs interprétés à merveille par des comédiens ultra-polyvalents et franchement désopilants dans l’ensemble (en attestent les éclats de rire fréquents du public), Cherche l’amour critique avec malice les nouveaux modes de séduction, et parle de la difficulté d’y trouver une base solide dans la construction du sentiment amoureux.

Du garagiste beauf à la recherche d’une relation solide au rédacteur en chef pervers nauséabond en passant par le vieux réactionnaire gay (oui, il semblerait que ça existe !) qui peine à comprendre les nouvelles technologies, une vingtaine de portraits qui se suivent sans se ressembler se jouent sur une cadence rythmée. Les différentes scènes sont entrecoupées d’interludes musicaux (on notera notamment Spoon ou encore une reprise de Camélia Jordana) pendant lesquels les loges sont présentées presque sans filtre au public, ce qui nous laisse apercevoir les comédiens se changer et préparer leurs personnages suivants. Efficace pour ne pas perdre la cadence !

La plume de Myriam Leroy se veut cynique et cinglante, comme à son habitude, mais le fait de la mettre en scène au théâtre la rend tout de suite plus populaire et moins élitiste. Cet effet est lié au jeu un peu caricatural des comédiens qui rentre en totale contradiction avec le ton sûr et, non pas plat, mais constant de la chroniqueuse/animatrice lorsqu’elle interprète elle-même ses textes.

Cherche l’amour se joue du mercredi au samedi à 20h30 et le dimanche 13/11 à 14h00 au Théâtre de la Toison d’Or à Bruxelles. N’hésitez pas si vous avez envie de passer un bon moment… en amoureux.

 

Florian Donnet
A propos Florian Donnet 22 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.