The Amazing Catfish de Claudia Sainte-Luce

the amazing catfish affiche

The Amazing Catfish

de Claudia Sainte-Luce

Drame, Comédie

Avec Ximena Ayala, Lisa Owen, Sonia Franco, Wendy Guillen, Andrea Baeza

Sorti le 28 mai 2014

Critique :

Claudia est une jeune femme solitaire qui travaille comme démonstratrice dans un supermarché. Une nuit, elle se retrouve aux urgences à cause d’un mal de ventre insoutenable. Elle y partage sa chambre avec Martha, une femme adulte et mère de quatre enfants. Malgré des vies très différentes, les deux femmes sympathisent.

Pour ce film, la réalisatrice Claudia Sainte-Luce a littéralement coupé une partie de vie d’une famille mexicaine et l’a posé sur pellicule. Il n’y a pas de véritable trame narrative comme on le voit habituellement au cinéma. Ce sont de longues séquences qui s’ajoutent les unes aux autres. Un peu comme lorsqu’on surprend une conversation déjà entamée : on l’entend mais sans trop la comprendre. C’est pareil dans le film, au début du moins ! Petit à petit, les événements prennent sens et les personnages prennent vie.

En effet, le début du film demande de la concentration car on ne saisit pas bien ce qu’il se passe, qui sont les gens à l’écran ni ce qui les relie. Par conséquent, on pourrait vite tomber dans l’ennui d’une histoire plate où il ne se passe rien. Heureusement, une fois passées les premières minutes, l’idée de s’ennuyer n’est plus qu’un souvenir. On découvre des personnages entiers et complexes. On voit comment les enfants gèrent la maladie de leur mère. Parfois, ils en oublient même de prendre soin d’eux. Ils sont tristes pour la plupart, mais se battent pour continuer à avancer.

La fin est incroyablement émouvante. En effet, même si l’on craint un instant que le film termine comme il a commencé, c’est-à-dire sans explication. La réalisatrice y ajoute un petit quelque chose, simple mais fort, qui apporte au film une touche finale très digne.

Loin des films à rebondissements qui nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière seconde, The Amazing Catfish (Les drôles de poissons-chats) est une œuvre qui nous invite à prendre le temps et à comprendre la beauté qui se cache dans la lenteur.

Mathilde Schmit
A propos Mathilde Schmit 35 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.