Sur ses pas de Jean-Bernard Vuillème

Sur ses pas

auteur : Jean-Bernard Vuillème
édition : Zoé
date de sortie : septembre 2015
genre : roman

Après avoir découvert une veille clé chez lui, Pablo Schötz n’a plus qu’une idée en tête : trouver quelle porte elle permet d’ouvrir.  Pour cela, il retrace un parcours singulier, celui des différentes maisons dans lesquelles il a vécu depuis son enfance.  A chaque logement, un essai de coup de clé dans une serrure.  Mais aussi des rencontres inattendues avec les habitants du moment.  Et surtout les souvenirs de Pablo qui refont surface.  Réminiscences personnelles marquées par des époques passées et par des événements de la grande et de la petite Histoire.  Pablo nous entraîne dans un incroyable voyage dans le temps.

Sur ses pas est un livre délicat et  plein de nostalgie.  La balade dans la mémoire de Pablo amène le lecteur à se souvenir et méditer sur son propre chemin parcouru, quel que soit son âge.  On se remémore une mamy qui sentait le même parfum poudré que toutes les vieilles dames, les écorchures aux genoux tout rouges, l’immonde papier peint aux motifs fleuris qui ornait les murs de la maison familiale.  Jean-Bernard Vuillème évoque par ailleurs la Citroën à manivelle ou encore l’attroupement devant la seule télévision du quartier pour regarder le sacre de Miss Suisse ou les épisodes de Rintintin.  Chacun y trouve son compte et c’est là toute la finesse de la plume, bien jolie d’ailleurs, de l’auteur.

Ce qui frappe également dans ce roman est le savoureux contraste entre la douceur et l’humour.  Ce dernier est utilisé de façon parcimonieuse et possède, de ce fait, davantage d’impact.  Par exemple lorsque Pablo évoque un de ses voisins, un monsieur tout gentil qui « aura rembobiné sa quiquette sitôt la descendance assurée… », on relit la phrase pour être sûr d’avoir bien capté une histoire de pénis dans cet univers tout soyeux.  Mais oui.  Jean-Bernard a osé…pour notre plus grand plaisir.

Au fil des pages, le lecteur découvre des secrets de famille ainsi que le cheminement de Pablo, ses choix et ses interrogations.  Le récit est donc assez prenant mais il faut cependant rester attentif car Sur ses pas est un texte assez dense et peu aéré.  Des informations pourraient passer à la trappe si vous le lisez dans un métro bondé ou dans votre salon pendant que votre progéniture joue à qui hurlera le plus fort.  Munissez-vous d’une paire de bouchons d’oreilles ou d’une dose conséquente d’autorité parentale pour ne pas louper la réponse à la question cruciale : qu’ouvre donc cette clé ?

Un beau moment de lecture.

Emmanuelle Lorriaux
A propos Emmanuelle Lorriaux 62 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.