Les Rebelles de la Forêt 4, sketchs kitschs

les rebelles de la foret 4 poster

Les Rebelles de la Forêt 4

de David Feiss

Animation

Sorti en DVD/Blu-Ray le 16 mars 2016

Elliot et Boog vivent leur vie dans une grande forêt nord-américaine. Alors que le premier souhaite faire une blague au second en simulant la présence d’un loup-garou dans le coin, les choses vont déraper. Si bien que les animaux de la forêt, tout comme le chasseur Shaw, vont partir à la recherche de cet horrible monstre imaginaire.

Pour ce quatrième opus de la désormais saga Les Rebelles de la Forêt (Open Season), Sony Pictures Animation et Rainmaker Entertainment ont décidé de réitérer l’expérience du direct-to-video, procédé assez rentable pour des suites. Pour ce dernier volet, c’est l’animateur expérimenté David Feiss qui a été choisi pour en assurer la direction. Sa première réalisation personnelle après avoir travaillé comme artiste sur des productions de renom comme Rango, Les Pingouins de Madagascar ou encore Les Minions. Mais voilà, si visuellement le film ne déçoit pas, le scénario reste trop conventionnel, cadenassé par un manque d’originalité.

De fait, en suivant ce pastiche animé de l’horreur, on ne peut que se remémorer des dessins animés d’antan. De la forêt des rêves bleus dans Winnie l’ourson et l’Efélant aux bourdes terrifiantes d’un Scooby-Doo en passant par Le Mystère du Lapin-Garou de Wallace et Gromit, David Feiss et son scénariste Carlos Kotkin ont révisé leurs classiques pour donner de la consistance à deux personnages que leurs studios semblent avoir un peu de mal à exploiter davantage. L’arrivée du drolatique Mr Saucisse est néanmoins salutaire, puisque son personnage – sous-exploité – amène d’autres possibilités et travaille une autre forme d’humour.

Malgré ce détail, Les Rebelles de la Forêt 4 reste un film d’animation à sketchs où les saynètes se suivent en équilibre sur un fil rouge bien fin : celui du quiproquo. Reste une image agréable et un Elliot aussi comique que volubile, dont la personnalité allumée ravira les plus jeunes d’entre nous.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 820 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.