Nora Fatehi, l’étoile montante canado-marocaine de Bollywood

Née à Toronto et originaire du Maroc, Nora Fatehi représente la diversité culturelle et artistique dans son entièreté. Son nom ne vous dit probablement rien mais cette jeune femme de 27 ans est la coqueluche en devenir de Bollywood. A tout juste 21 ans, elle décide de s’envoler vers Mumbai pour s’épanouir comme artiste polyvalente. Attachée à son pays natal et à ses origines, l’Inde devient tout de même le pays qui conquiert son cœur. Connue avant tout pour ses talents d’actrice, elle est également chanteuse, danseuse et mannequin. En 2013, elle joue dans le film Roar, réalisé par Kamal Sadanah, cinéaste populaire en Inde. Mais c’est en participant à Bigg Boss (l’équivalent de Big Brother), l’une des émissions de téléréalité les plus populaires en Inde que Nora Fatehi se révèle réellement au public indien. Impossible de passer à côté de la beauté et du charisme exotique de la jeune femme. Son apparition remarquée dans le show lui a permis de rapidement décrocher un rôle dans un blockbuster : Baahubali, le long-métrage le plus cher de l’histoire du film bollywoodien !

L’Inde dans le cœur, le Maroc dans les veines

Depuis, la jeune actrice fait partie de gros projets cinématographiques et musicaux en Inde. Portée par une ambition incommensurable, son rêve ultime est d’atteindre les sommets à Bollywood pour émettre un écho dans le monde entier.

Même si la jeune femme est indienne dans son cœur, elle met un point d’honneur à valoriser son identité et ses origines marocaines. Elle est en effet la première artiste d’origine nord-africaine à la télévision indienne. La raison pour laquelle son amour pour le Maroc est aussi fort, c’est grâce à ses parents qui lui ont inculqué l’importance de revenir à ses racines. Par son travail acharné, elle veut représenter le talent marocain à l’international. On espère donc que Nora Fatehi atteindra ses objectifs et donnera espoir à d’autres artistes « de couleur » à se lancer dans cette voie.

Uyen Vu
A propos Uyen Vu 51 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.