Premiers crus : à votre santé !

premiers crus poster

Premiers crus

de Jérôme Lemaire

Drame

Avec Gérard Lanvin, Jalil Lespert, Alice Taglioni

Sorti le 23 septembre 2015

En Bourgogne le vin, c’est sacré. Mais depuis cinq ans que sa femme l’a quitté, François Maréchal laisse ses vignes à l’abandon, ne fait plus de vin et ne s’occupe même plus de vendre son stock pour se préoccuper uniquement à la construction de son bateau. Couvert de dettes, il ne lui reste plus qu’une solution pour ne pas devoir vendre son domaine : confier les rênes à quelqu’un d’autre. C’est finalement son fils Charlie, parti une quinzaine d’années plus tôt, œnologue parisien réputé auteur d’un guide des vins qui fait trembler les viticulteurs, qui accepte de mauvaise grâce. Mais on n’apprivoise pas un vignoble en quelques minutes et Charlie devra batailler ferme et imposer ces idées pour prouver à son père qu’il est digne de ce terroir. Il est facile de noter un vin… mais en faire un bon est une toute autre histoire issue d’un savoir-faire qui se transmet de génération en génération.

Au casting : Gérard Lanvin (François Maréchal), Jalil Lespert (Charlie Maréchal), Alice Taglioni (Blanche Maubuisson) et Laura Smet (Marie). Une jolie brochette pour un joli film, même si c’est bien Gérard Lanvin qui porte le film à un niveau élevé. En effet, c’est un film français assez banal mais bien réalisé si ce n’est une fin un peu décevante. On aurait effectivement aimé une fin plus poussée qu’uniquement cette suite de quelques plans d’une ou deux minutes nous montrant superficiellement ce que deviennent les protagonistes du film.

En bref, ce n’est pas un grand film mais les acteurs jouent à merveille, excellents dans leurs rôles respectifs. Et ce n’est pas courant de voir un film dédié au vin de Bourgogne pourtant connu dans le monde entier. En fait, c’est même le premier qui met en scène cette partie de la France qu’on a la chance de découvrir. La Bourgogne, terre ancestrale d’un patrimoine que tous leur envient.

Un film français dans la plus pure tradition franchouillarde qui vous donnera une envie irrésistible de boire de bons vins.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 248 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.