Pierre Lorand et Aurore Delsoir – Tu finiras sous les ponts

tu finiras sous les ponts

auteur : Pierre Lorand et Aurore Delsoir
éditions : Lamiroy
date de sortie : mars 2014
genre : Biographie

Animateur sur Classic 21, marié et père de trois enfants qu’il adore, Pierre Lorand est un homme comblé et heureux. Pourtant, en juin 2012, il est victime de ce qu’on appelle communément un burnout. Sur les conseils de son médecin, il lit un ouvrage sur le sujet et commence à comprendre ce qui l’a amené dans cet état, à savoir un mélange de stress et de démons du passé jamais exorcisés.

Il décide à ce moment là d’écrire un livre sur sa vie, pour entreprendre une sorte de thérapie. Il est aidé dans sa tâche par Aurore Delsoir, une jeune diplômée en Philosophie et Lettres qui réalisera pendant un an des entretiens avec Pierre Lorand et ses proches.

Pierre Lorand l’annonce dés le début de son livre, son histoire n’a rien d’extraordinaire selon lui . Peut-être, mais sa vie n’a rien d’un long fleuve tranquille et la lecture de celle-ci pourrait également servir de thérapie à certaines personnes qui pensent être au bout du rouleau.

Entre un père violent et alcoolique qui le martyrisait et le décès de son grand-père qu’il adorait , la vie familiale du jeune Pierre Lorand fut assez chaotique.

Heureusement, il se trouva très jeune une passion pour un domaine qu’il ne quittera plus : la radio. Il commença sur une petite radio pirate, radio Teenager, avant d’enchainer avec toute une autre série de chaines comme Radio Thélème, Nostalgie ou encore Chérie FM et de terminer aujourd’hui sur la radio préférée des rockeurs, Classic 21.

Ce parcours professionnel et intime, Pierre Lorand nous le livre dans un récit d’un peu plus de 150 pages. Le livre s’attarde assez peu au final sur les dernières années de Pierre Lorand, et s’attarde beaucoup plus sur sa jeunesse difficile. C’est un peu dommage de ne pas pouvoir en savoir un peu plus sur les dessous de sa carrière récente sur Classic 21, mais ce n’est pas le but du livre.

Quand on lui demande pourquoi il a écrit ce récit, il répond “Pourquoi pas? Pourquoi ne pas montrer à certains que, finalement, même quand on est au fond du trou, voire beaucoup plus bas, on peut remonter la pente à force de travail, de persévérance, de sacrifices et de belles rencontres? Pourquoi ne pas prouver aussi que, quand on a un rêve ancré au plus profond de soi, depuis sa plus tendre enfance, on peut le réaliser?”

Son objectif est partiellement atteint, le message d’espoir de l’ouvrage passant très bien à la lecture du récit. Mais néanmoins, on reste sur sa faim, on aurait aimé encore un peu plus de profondeur, plus de réflexions sur le monde qui nous entoure ( comme il le fait très bien en parlant d’un concert de Justin Bieber ), bref, on aurait encore aimé connaitre mieux le Pierre Lorand d’aujourd’hui

Malgré sa brièveté, cet ouvrage reste une bonne occasion pour les fidèles auditeurs de Pierre Lorand d’en apprendre un peu plus sur l’homme qui se cache derrière la voix qu’ils écoutent quotidiennement.

Julien Sterckx
A propos Julien Sterckx 125 Articles
Mais tu dis Que le bonheur est irréductible Et je dis Et il dit Que ton espoir n´est pas si désespéré A condition d´analyser Que l´absolu ne doit pas être Annihiler Par l´illusoire précarité De nos amours Destitué(e)s Et vice et versa

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.