Pacifique : “Sur une plage ensoleillée, coquillages et crustacés…”

auteur : Nicolas Mestre
illustration : Maïlys Paradis
édition : Winioux
sortie : septembre 2018
genre : jeunesse

Pacifique est un nouveau livre-jeu édité chez Winioux. Imaginé et écrit par Nicolas Mestre, il renferme un très joli conte polynésien qui explore les joies et les angoisses enfantines face à l’inconnu : l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur dans la famille. L’histoire est, de plus, rehaussée par les illustrations de Maïlys Paradis dont le coup de crayon est original et l’imaginaire vaste et coloré.

Qui dit livre-jeu, dit aussi règles. D’emblée, la page de garde nous explique le concept de Pacifique : l’ouvrage ne se compose que d’illustrations et l’histoire est rédigée sur des cartes rectangulaires contenues dans une pochette accrochée à la couverture. Sur le recto de chaque carte, il y a donc un morceau de l’histoire accompagnée d’un symbole. Le but est de retrouver le symbole correspondant dans les illustrations pour pouvoir reconstituer l’histoire. Petit plus, le verso des cartes forment un puzzle.

Si le concept du livre-jeu était prometteur, on est un peu déçu du résultat. Les illustrations sont poétiques et colorées à souhait mais il faut avouer que les symboles qui y sont cachés sont vraiment difficiles à trouver, réduits à de minuscules détails perdus dans des doubles pages qui semblent immenses, proportionnellement parlant. Il est vrai que le risque avec des symboles trop grands c’est que le jeu se termine vite, mais il ne faut pas verser dans l’excès inverse non plus parce qu’avant de pouvoir lire la suite de l’histoire, on passe d’abord beaucoup de temps à chercher et l’attention des plus jeunes baisse rapidement jusqu’à finir par décrocher.

Mais tous ces détails n’enlèvent rien à la beauté du texte et des illustrations qui font transparaître l’âme de la Polynésie au détour de chaque nouvelle page. Pacifique est donc un bon moyen de passer un moment sympa avec ses enfants, une fois que vous l’aurez décortiqué un peu avant pour préparer le terrain, et leur faire découvrir un petit bout de monde perdu dans l’océan Pacifique. Et en refermant le livre, vous pourriez vous surprendre à fredonner : “Sur une plage ensoleillée, coquillages et crustacés”…

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 248 Articles
Journaliste du Suricate Magazine