Miles Ahead, le jazz dans la peau

miles ahead poster

Miles Ahead

de Don Cheadle

Biopic, Drame

Avec Don Cheadle, Ewan McGregor et Emayatzy Corinealdi

Sorti le 25 mai 2016

cinema 14

À la fin des années 1970, Miles Davis (Don Cheadle) s’est retiré de la scène depuis quelques années. Il vit cloîtré dans sa maison de Manhattan, avec comme seule compagnie les médicaments qu’il ingurgite pour ses douleurs à la hanche, l’enregistrement sur lequel il travaille depuis des mois, et les souvenirs tourmentés de son mariage avec Frances Taylor (Emayatzy Corinealdi), sa muse, partie après une violente dispute. Un jour, Dave Braden (Ewan McGregor), journaliste au Rolling Stone Magazine, entre de force chez le musicien pour l’interviewer sur ses dernières compositions. Suite à une série de fâcheux événements, les deux hommes vont se retrouver – souvent de leur propre fait – dans des situations délicates, mais une complicité va petit à petit s’installer.

Inspiré de la vie du célèbre musicien de jazz, qu’il préférait qualifier de « social music », ce biopic écrit, réalisé et interprété par Don Cheadle choisit de se concentrer sur un moment marquant de son existence plutôt que de la retracer de sa naissance à sa mort. Ce parti pris permet à Cheadle, dont c’est la première réalisation, d’apporter énormément de rythme à l’histoire. Cette musicalité insufflée au récit, mais aussi à l’image, fait bien sûr écho à celle du jazz, omniprésent dans le film de manière entêtante et captivante. Les fréquents flashbacks retraçant la relation entre Davis et sa femme contrastent avec les événements de son présent et participent à la création de cette énergie particulière.

Le côté « artiste torturé » n’est pas souligné de façon lourde et ennuyeuse contrairement à beaucoup de réalisations de ce genre, grâce aux nombreuses touches d’humour cinglant des protagonistes et à l’action présente dans chaque situation. Le duo Cheadle/McGregor fonctionne à merveille, s’éloignant des clichés que pourraient produire leurs personnages d’artiste sur le déclin accro aux antidouleurs, ne vivant plus que pour la musique, et de journaliste têtu et insensible à la recherche du scoop de l’année.

Miles Ahead rassemble tous les éléments susceptibles de plaire aussi bien au public amateur de jazz qu’aux autres : des acteurs talentueux, une histoire prenante, un humour subtil et, bien sûr, une musique magnétique.

Julie Vermandele
A propos Julie Vermandele 24 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.