Le Trône de fer V par George R.R. Martin

game of thrones 5

scénario : George R. R. Martin 
dessin : Tommy Patterson
éditions : Dargaud
sortie : avril 2015
genre : Fantasy 

Avec ce cinquième volume, George R. R. Martin, créateur de la série fantasy à succès, et Tommy Patterson, connu pour son travail de dessinateur, poursuivent leur collaboration dans l’adaptation de A Game of Thrones (Le Trône de fer) en bande dessinée.

On retrouve dans ce cinquième volume la poursuite de la lutte des nobles des Sept Royaumes dans la course au pouvoir dont le but ultime est de pouvoir s’asseoir sur le Trône de fer. On retrouve Jon Snow accompagné de Fantôme poursuivant sa vie dans la Garde de nuit, Daenerys du Typhon enceinte jusqu’aux yeux et Khal Drogo blessé, Sansa Stark prise au piège à Port-Réal fiancée à Joffrey le nouveau roi, Eddard Stark attendant son jugement pour trahison dans le donjon rouge, Robb Stark et sa mère en route pour barrer le chemin de Tywin Lannister, le jeune Bran paralysé et Hodor seuls à Winterfell, le payement du passage chez Walder Frey, etc.

Après les livres et la série voici la bande dessinée qui paraît. Plus exhaustive que celle qui est proposée à la télévision, coupée à certains endroits question de facilité et de rapidité dans la narration, mais plus succincte que les livres qui, il faut bien le dire, sont de véritables briques d’anthologie. La réalisation des dessins est assez spectaculaire. On sent que ceux-ci ont été conçus avec une grande maîtrise et ils traduisent à merveille l’univers fantastique né de l’imaginaire de George R. R. Martin. Si l’on ne se base que sur les saisons vues à la télé, on se rend compte qu’il y a beaucoup de détails qui ne sont pas mentionnés. La bande dessinée compte plus de 120 pages et est vraiment de très belle facture avec une superbe colorisation numérique. On aurait pu penser, qu’avec le succès international de la série, que cette BD ne serait finalement qu’un piètre avatar, une nouvelle extension de la marque déposée dans le but de faire du profit sur une base de médiocre qualité. Il n’en est rien cependant, même si le but à peine voilé est effectivement de gagner plus d’argent, la bande dessinée tient toutes ses promesses. Et comme la série dont elle porte le nom, risque bien de devenir légendaire.

Pour les fans de la série GoT, ne vous en faites pas, si ce tome est le 5e de l’adaptation en bande dessinée, il n’est pas le résumé de la cinquième saison mais d’une partie de la deuxième ce qui permet de le lire sans avoir peur de découvrir les secrets de la série en cours de diffusion.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 248 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.