La culture et la liberté d’expression en deuil

 

En fin de matinée de ce 7 janvier, les bureaux ont été attaqués par deux individus armés qui ont tiré sur plusieurs personnes, pour la plupart des piliers du magazine Charlie Hebdo. Les dessinateurs de presse Wolinski, Charb et Tignous ainsi que le dessinateur de BD et collaborateur auprès de différents journaux satiriques, Cabu (Le Grand Duduche).

Loin de nous l’idée de faire un procès, de communiquer des informations non pertinentes ou de parler de politique ou de religion. Malgré tout, c’est à la culture et à la liberté d’expression, si cher à notre magazine, qui ont été attaqués. Cette mort atroce de caricaturistes et journalistes qui ont eu le malheur de profiter de cette liberté de parole est un coup pour tout le monde, que ce soit du public ou bien des artisans de la culture.

L’élan d’hommages ne visent pas à faire de ces morts des martyrs, mais bien de défendre tous ensemble la liberté et le refus de ce genre de gestes !

Nous adressons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes et diffusons la nouvelle dans une volonté de paix et de défense de la culture, du journalisme et de la liberté d’expression en général.

Des rassemblements sont prévus dans la France entière et depuis peu, aussi en Belgique.

Des dessins, en hommage : http://focus.levif.be/culture/livres-bd/charlie-hebdo-des-dessins-pour-rendre-hommage/article-normal-360423.html?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=vifocus

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 329 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.