The Interview fait recette

Alors que Sony semblait à terre après la cyber-attaque survenue fin novembre qui a entrainé l’annulation pure et simple de la sortie de The Interview, sa mise en ligne a provoqué un engouement auprès des cinéphiles. Pour rappel, la comédie de Seth Rogen nous plonge dans un complot visant à tuer Kim Jong-Un, le leader autoritaire de la Corée du Nord.

Véritable séisme financier, l’affaire n’a cessé d’alimenter les journaux. Mais aujourd’hui, la publicité involontaire faite à ce long métrage a permis de titiller l’intérêt du public. C’est pourquoi, Sony a décidé de le proposer à la location VOD sur internet. Et le succès est au rendez-vous.

En seulement deux semaines, The Interview (ou L’interview qui tue ! dans sa version hexagonale) a engrangé la coquette somme de 36 millions de dollars. C’est encore assez éloigné du budget total du film qui est fixé à 44 millions de dollars, mais les studios peuvent se targuer d’avoir pu faire d’un cuisant échec, une semi-réussite commerciale. D’autant que le film est également sorti dans 580 salles aux Etats-Unis, un chiffre peu important mais qui a jusqu’ici permis de rapporter 5 millions de dollars supplémentaires.

Peut-on déjà parler de succès ? Pas vraiment, car la toquade collective retombe peu à peu. Quoi qu’il en soit, on ne saura jamais quel aurait été le résultat si le film était sorti normalement, mais une chose est certaine, cette satyre potache n’a globalement pas plu aux critiques cinématographiques.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 830 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.