L.U.C.A. au Théâtre National

Créé et joué par Hervé Guerissi et Gregory Carnoli. Du 23 au 30 mars 2019 au Théâtre National. Crédit photo : Leslie Artamonow

Le Théâtre National nous présente la pièce L.U.C.A. créée et jouée par l’énergétique duo Herve Guerissi et Gregory Carnoli. Entre conférence, one man-show, théâtre, danse, tous les médiums sont réunis autour d’une seule et unique question : « Tu viens d’où ? ». Lassés de l’entendre si souvent sans savoir comment y répondre, ils se lancent dans un voyage initiatique pour tenter de comprendre sa source.

Au travers de vidéos, d’enregistrement audio, d’images digitales, ils déroulent le fil de leur récit. Ils racontent en même temps qu’ils découvrent, faisant des sauts dans le passé et dans le numérique. Ils retracent leurs arbres généalogiques, retournent sur leur terre natale en Italie, font un test ADN, questionnent leurs famille, voyagent dans le temps : tous les chemins semblent les mener à L.U.C.A (Last Unival Common Ancestor), notre ancêtre commun qui prouverait l’égalité de tous les hommes. Malgré les embûches et les désillusions entre autre familiales, ils n’abandonnent jamais tout en faisant preuve d’une grande tolérance.

Les deux artistes sont plein d’ambitions mais finalement, ne traitent de leur sujet qu’en surface alors qu’ils témoignent de situations plus complexes. Dès le début, ils démontrent que le racisme peut avoir lieu au sein d’une communauté, d’une nationalité, ou d’un vécu similaire. En effet, on entend les grands-parents parler de leurs propre immigration : « nous on est venu pour travailler, eux ils viennent profiter ». D’où viennent ces boucles infernales de rejets qui se reproduisent au fil du temps ? Nous avons affaire à des hommes qui protègent leurs biens à tout prix. L’origine ou la nationalité n’est alors plus qu’un prétexte, et dans ce cas, la démonstration de L.U.C.A apparaît insuffisante. Si leur discours n’est pas révolutionnaire, Herve Guerissi et Gregory Carnoli ont néanmoins le mérite de toujours remettre en question et d’explorer les chemins pour trouver leur propre réponse qui est aussi intime et personnelle. Au final, ils répondent à la haine et au rejet par un amour et une bienveillance indéfectible.

Ils sont véritablement attachants et engagés. C’est grâce à l’honnêteté dont ils font preuve que l’on se laisse emporter dans leurs parcours, émouvoir par leurs doutes et divertir par leur autodérision. L’humour est leur atout phare pour dénoncer l’absurdité de l’exclusion et des préjugés.

Luna Luz Deshayes
A propos Luna Luz Deshayes 25 Articles
Journaliste du Suricate Magazine