Hollywood s’intéresse au Sergent Bergdahl

Sergent Bergdahl, ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais l’histoire de ce jeune militaire américain passionne l’Amérique toute entière depuis sa libération survenue le 31 mai dernier. Détenu depuis cinq ans en Afghanistan, Bowe Bergdahl avait été capturé par les talibans et était devenu depuis, le dernier soldat américain détenu dans le monde.

Une histoire qui a été largement commentée outre-Atlantique puisque cette libération a été obtenue en échange de celles de cinq chefs talibans. L’opinion publique fût dès lors très partagée, certains saluant le retour au pays d’un boy, alors que d’autres fustigeaient le choix de libérer des combattants extrémistes. D’autant que les conditions de capture de Bowe Bergdahl laissent perplexes les américains. Et pour cause, ce dernier aurait été pris alors qu’il avait déserté sa base. Cinq soldats partis à sa recherche seraient décédés par sa faute.

Hormis la polémique, cette histoire ressemble à s’y méprendre à celle de la série à succès de Howard Gordon et Alex Gansa intitulée Homeland. Bien entendu, cette dernière relève de la fiction mais elle contribue à faire de l’histoire du Sergent Bergdahl une légende populaire.

Hollywood a senti l’engouement et s’est donc déjà lancée dans la production de deux longs métrages distincts, l’un par Mark Boal et l’autre par Todd Field.

Mark Boal, scénariste de Démineurs, s’axera davantage sur la controverse survenue suite à la libération du soldat. Un film qui sera produit par la jeune milliardaire Megan Ellison via sa société de production Annapurna Pictures (Zero Dark Thirty, American Bluff). Le réalisateur Todd Field est également sur les bons rails puisqu’il a récemment acheté les droits de l’article de Michael Hastings paru il y a un an dans le magazine Rolling Stone et intitulé America’s Last Prisoner of War, ce qui laisse entrevoir un récit axé sur la captivité de l’intéressé plus que sur les conditions de sa libération. Ce dernier souhaiterait travailler en collaboration avec Fox Searchlight.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 822 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.