Le Festival Voo Rire revient, toujours plus ardent, pour une sixième édition

Du 20 au 23 octobre 2016, la ville de Liège accueillera pour la sixième fois en son sein le festival Voo Rire. Depuis son lancement en 2011, l’événement a rassemblé chaque année près de 15 000 spectateurs et fait aujourd’hui partie des incontournables de l’humour aux côtés de ses partenaires, les festivals « Morges-sous-rire » (Suisse), « Marrakech du rire », « ComédieHa  » (Québec) ou encore « Performance d’acteur » (Cannes).

Cette année encore, pas moins de quatorze lieux aussi variés que prestigieux accueilleront les comédiens au sein de la Cité Ardente. Parmi les artistes attendus, citons avant tout les têtes d’affiche : Valérie Lemercier nous fera l’honneur de fouler le sol liégeois afin de nous présenter son tout nouveau spectacle sobrement intitulé « En tournée ». L’événement est assez rare pour être cité, tant la comédienne se fait discrète hors de l’Hexagone et tant ses capacités scéniques ne sont plus à démontrer.

Celle-ci ne sera cependant pas la seule représentante de la gent féminine au cours de cette sixième édition et les spectateurs pourront également assister au nouveau spectacle de Claudia Tagbo, révélée en 2006 suite à son passage dans le Jamel Comedy Club. Cette nouvelle création, jusqu’ici encore inédite – et justement intitulée « En rodage » –, sera ainsi présentée le 21 octobre à la Cité Miroir. Le même soir, au centre culturel « Les Chiroux », c’est Nathalie Penning qui nous dévoilera ce qui se cache « Sous la robe » : cette bruxelloise avocate le jour et comédienne la nuit présentera au public liégeois son spectacle qui connaît un grand succès dans la capitale depuis maintenant trois saisons.

Enfin, dans la même vague que Valérie Lemercier, les spectateurs apprécieront Antonia, ancienne de chez Laurent Ruquier qui fait son premier passage au Voo Rire pour présenter l’histoire de Madame Caoyeux, concierge de 80 ans autour de qui évoluent toutes sortes de personnages extraordinaires dans un entremêlement de comédie, voix et mimes.

Autre grand nom qui n’est plus Inconnu depuis plusieurs années déjà, Pascal Légitimus viendra quant à lui dévoiler aux liégeois son second one-man show, précédé en première partie par la jeune humoriste suisse Brigitte Rosset.

Mais les Belges ne sont pas en reste, puisque notre compatriote Renaud Rutten se livrera aux côtés d’Arnaud Tsamère à un exercice d’improvisation dans le duel « Un gars… un autre gars » le dimanche 23 octobre. Témoin du talent des deux artistes et de l’affection que leur porte le public liégeois, la salle sera bientôt complète. Ne tardez plus !

Enfin, dernière tête d’affiche, Bénabar quittera un moment son piano et ses chansons pour renouer avec ses premières amoures scénaristiques et venir présenter le spectacle « Je vous écoute », écrit en collaboration avec Hector Cabello Reyes et mis en scène par Isabelle Nanty. Réalisation drôle, intelligente et bien jouée, racontant une journée dans la vie d’un cuisiniste et d’un psychologue.

Grande nouvelle, pour la première fois depuis la création du festival, les Frères Taloche figureront eux-mêmes dans la programmation de cette année, avec la pièce « Les caves », qui rencontre un succès certain depuis un an déjà.

Autre belge bien connu du grand public, la rappeur et comédien James Deano viendra nous offrir « un spectacle plus piquant que le Grand Cactus » dans lequel il abordera entre autre son plaisir d’être au chômage et sa conversion à l’Islam. Le même soir, c’est le musicien Oldelaf qui viendra avec son complice Alain Berthier nous raconter l’histoire de Michel Montana, chanteur has been de la décennie 1970. De l’humour mais également des « chansons inoubliables qui restent dans le cœur des gens, interprétées avec maestria, une guitare et une poubelle »…

Dans la même veine, Les Virtuoses, pianistes et comédiens issus du conservatoire de Lille livreront à la Salle Philharmonique une comédie burlesque empreinte de magie et d’imaginaire.

Mais si la musique trouvera une belle place au sein du festival, la langue française ne sera pas en reste. En témoigne le duo Les2.be et son spectacle « Mots pour maux » entièrement tissé sur des situations cocasses et des jeux de mots décalés. Plus encore, en cette année 2016 qui marque le dixième anniversaire de la disparition de Raymond Devos, la salle « La comédie en Île » proposera le spectacle hommage « On est pas là pour démaquiller les coccinelles ». Sur base de répliques et pensées abandonnées par le regretté comédien et rassemblées par son secrétaire, Isabelle de Hertogh et Jean-Louis Danvoye créent un univers à la fois loufoque, surréaliste et tendre. Devos qui, dans « Pierrot le fou » de Jean-Luc Godard demandait : « Est-ce que vous m’aiiiiimez ? » trouvera ici une réponse posthume affirmative !

Pour les plus jeunes, l’équipe du Woop Gang sera présente le 22 octobre sur la scène du Forum. À ne surtout pas manquer ! Quant aux plus jeunes parmi les plus jeunes, ils ne sont pas en reste et pourront s’amuser devant « Raiponce » qui les ravira ainsi que leurs parents.

voo-rire-affiche

La programmation est encore longue et il va falloir en finir, au risque de ne pas offrir une vitrine suffisante à d’autres spectacles et humoristes qui méritent amplement que l’on s’attarde sur eux. Afin de ne pas les abandonner à l’oubli, citons donc Saïdou Abatcha qui offrira le 21 octobre un spectacle drôle et poétique entre autre basé sur des contes africains et des pensées ; la pièce de théâtre « Triangle (pas équilatéral… du tout) » parcourue d’humour, de dérision et d’un « zeste de mauvaise foi » ; la délectable comédie d’Alil Vardar, « Le clan des divorcées » ayant jusqu’ici attiré 1 000 000 de spectateurs pour une cinquantaine de programmations depuis son lancement ; le spectacle satyrique « Sacrés liégeois » déjà programmé lors du festival Voo Rire 2015 et reprogrammée cette année dans une version actualisée tant le succès était au rendez-vous ; le repas-spectacle « Tête-à-tête au vinaigre » rassemblant diverses saynètes et dont nous ne dirons rien en dehors du fait que cela risque d’être un véritable régal ; Baptiste Lecaplain et son excellent nouveau one-man show « Origines » dans lequel on retrouve « un chat qui fait ‘Miaow’, [son] père en slip, [sa] mère aussi, un saumon qui parle et plein d’autres choses qu’[il] ne peut expliquer » ; le Québécois Dan Gagnon qu’il est désormais inutile de présenter et qui nous offrira son nouveau show « S01E02 » ; le Français Jules qui nous dispensera d’une étude comparative entre belges et français dans un spectacle mis en scène par Patrick Ridremont ; Redouane Harjane, issu comme Claudia Tagbo du Jamel Comedy Club et qui viendra présenter un spectacle fou, d’une rare originalité alliant chanson, pensées philosophiques et absurdité ; Vérino, véritable bête de scène et son stand-up « Vérino s’installe » dont les billets deviennent de plus en plus difficile à trouver ; Sam Touzani qu’il n’est également plus nécessaire de présenter et qui viendra jouer un nouveau spectacle engagé, teinté d’humanisme et d’un regard clairvoyant sur notre monde ; Jean-Lou de Tapia, véritable roi du burlesque qui amusera petits et grands dans un spectacle familial, et enfin, PE, grand gagnant de la Scène Ouverte 2015, qui revient cette année présenter un spectacle « #optimiste » dans lequel il relèvera le défi de répondre aux questions que les gens se posent concernant le métier d’humoriste.

Dans une catégorie un peu à part, citons enfin le café-théâtre La Bouch’rit qui livrera une version personnelle (mais néanmoins très fidèle) de la célèbre pièce « Le père Noël est une ordure », 35 ans après la bande du Splendid, ainsi que la troupe Haute École HELMo composée de dix-sept étudiants qui auront à cœur, dans « Vacances éternelles », de revisiter les mythes de saint Nicolas, du Père Noël ou du marchand de sable dans une comédie musicale qui promet 1h15 de plaisir en compagnie de jeunes talents !

En plus de cette exceptionnelle liste de participants, la soirée inaugurale qui aura lieu au Forum de Liège le jeudi 20 octobre à 20h et sera parallèlement télédiffusée rassemblera encore de nombreuses personnalités talentueuses sous l’égide des frères Taloche : Jérémy Ferrari, Éric Antoine, Nawell Madani, Pierre Kroll, Rachid Badouri, Baptiste Lecaplain, Alex Vizorek, Jérôme de Warzée, Walter et beaucoup d’autres invités surprises. Le thème de cette soirée sera « Les Belges savent recevoir » et les participants auront à cœur de nous montrer à quel point les belges sont accueillants.

Avant de terminer, il importe de mentionner plusieurs choses importantes.

Tout d’abord, le Tremplin du Rire qui donne à des jeunes entre 12 et 18 ans la possibilité d’exprimer leur potentiel comique. La personne sélectionnée aura la chance d’être prise en charge par des professionnels du spectacle et de présenter un sketch au festival. Les intéressés doivent pour cela s’inscrire avant le 9 septembre à 12h00 par courriel à tremplindurire@firl.be (il est important de mentionner son nom, son prénom, son âge et son numéro de téléphone).

Ensuite, vient la Scène Ouverte, véritable tremplin destiné aux plus de 18 ans et qui offre la possibilité d’être programmé l’année prochaine dans les différents festivals partenaires du Voo Rire de Liège. Le gagnant de l’année dernière, PE, présentera son spectacle à La Courte Échelle le 23 octobre 2016. Les participants sont priés d’envoyer un lien avec une vidéo de sketch complet (4 à 5 minutes) à l’adresse info@firl.be pour le 30 septembre au plus tard.

Enfin, la grande nouveauté de cette année, le concept « Rire à domicile » dans lequel un particulier peut accueillir chez lui un spectacle d’humour proposé par le festival et inviter une cinquantaine d’amis et connaissances à venir profiter de l’événement dans une atmosphère intime et conviviale. Ici encore, les intéressés peuvent contacter les organisateurs du festival à l’adresse info@firl.be.

La billetterie est désormais ouverte et les réservations possibles (n’hésitez pas à profiter des quatre packs qui donnent accès à plusieurs spectacles pour un prix réduit). Pour consulter la programmation ou bénéficier d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.voorire.be

Alexandre Alvarez
A propos Alexandre Alvarez 138 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.