Devin Townsend Project : Ziltoid Live At The Royal Albert Hall

C’est bientôt Noël, vous ne savez pas quoi demander à vos proches. Et bien quoi de mieux qu’un bon gros coffret de rock progressif ?

Pour ce faire, Devin Townsend a pensé à vous et a mis les petits plats dans les grands avec ce Ziltoid Live At The Royal Albert Hall.

dtcover

Il avait déjà sorti le Retinal Circus, ce live très particulier qui mettait en scène littéralement sa musique. Ici, suite à la parution du second volet des aventures de Ziltoid, l’omniscient, le bougre s’est mis en tête de faire encore plus dingue en rassemblant quelques douze chanteurs et acteurs afin qu’ils jouent divers rôles tout au long du concert et forment également une chorale très présente sur l’ensemble de la performance.

Car de performance, il en est bel et bien question sur ce triple album live. Sur le premier disque, vous retrouverez l’intégralité du Dark Matters album qui figurait sur le dernier . Ensuite, un second set qui comprend beaucoup de chansons rarement jouées en live et choisies au préalable sur Facebook par les fans. Il y a aussi de superbes classiques comme Lucky Animals, Kingdom ou encore Earth Day.

Devin-Townsend-live-at-the-Royal-Albert-Hall

Le son et la technique du combo sont parfaits. Le batteur Ryan Van Poederooyen fait un travail remarquable avec des parties batteries extrêmement complexes.

La prestance de Townsend et sa voix sont remarquables. On sent de suite que ce dernier est dans son élément, en train de réaliser un rêve.

Car il faut bien le reconnaître, faire un tel concert dans une salle aussi mythique est un sacré challenge et l’accomplissement de toute une carrière.

Mais Townsend a poussé plus loin afin de rendre ce show grandiose et exceptionnel, il a invité quelques artistes comme Dominique Lenore Perso, Chris Jericho ou encore Jean Savoie. La narration de l’histoire est faite cette fois pas Bill Courage.

Devin Townsend prouve, une fois de plus, qu’il reste maître de sa planète. Certes, son style et ce son tranchent avec ce que l’on a l’habitude d’entendre. Townsend rempli l’espace sonore d’une manière qui lui est propre. Chez lui, le silence n’existe presque pas.

devindeluxe

Ce Live au Royal Albert Hall est véritablement un chef-d’œuvre du genre et une récompense bien méritée pour cet artiste au talent époustouflant qui, après une carrière dans l’ombre, rayonne brillamment aujourd’hui.

 

 

 

 

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.