« Déportés en URSS », récits d’Européens au goulag

Titre : Déportés en URSS
Auteurs : Alain Blum, Marta Craveri, Valérie Nivelon
Editions : Autrement
Date de parution : 12 mai 2021
Genre : histoire

Déportés en URSS est le fruit d’une collaboration internationale entre plusieurs historiens qui apporte un éclairage surprenant sur un phénomène méconnu, à savoir la déportation de près d’un million d’Européens dans des camps de travail ou dans des villages isolés à des milliers de kilomètres de chez eux durant la Seconde Guerre mondiale et dans les années qui ont suivi celle-ci.

En effet, dès la conclusion du pacte de non-agression entre l’Allemagne nazie et l’Union soviétique, Staline a cherché à épurer les nouveaux territoires conquis dans les pays baltes et dans l’ouest de l’Ukraine de ces éléments antisoviétiques ainsi que de leurs familles. Via plusieurs décrets, il a donc envoyé en camp de travail des milliers de familles, coupables d’avoir fait partie de l’administration polonaise, d’avoir un parent ayant participé à la guerre entre la Russie et la Pologne de 1920, de faire partie du mauvais groupe ethnique ou tout simplement victimes de dénonciations. Ayant sillonné toute l’Europe, la Russie et le Kazakhstan, les auteurs ont pu rencontrer ces anciens déportés et recueillir leur parole.

Ce qui frappe à la lecture de ces témoignages, c’est bien entendu le caractère absurde et arbitraire de ces arrestations, le dénouement total dans lequel des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées mais aussi le difficile processus de reconstruction pour ceux qui ont décidé de revenir dans leur pays, preuve de la contamination des esprits par la mentalité soviétique. Rien n’est simple et si une grande partie a réussi à survivre, à s’adapter et parfois même à s’insérer dans ce nouveau système, les brimades et tracasseries administratives, l’étiquette qu’on leur a apposée a complexifié injustement la vie de ces personnes.

Plus qu’un témoignage sur la vie dans les camps, Déportés en URSS nous en apprend également énormément sur la vie en général en URSS après la guerre, la grande pauvreté qui y sévissait et qui a perduré de nombreuses années après. C’est donc un ouvrage essentiel pour comprendre le fonctionnement du régime et de la société soviétique.

Il est à noter que les témoignages retranscrits dans le livre sont disponibles sur le site internet de l’éditeur et qu’une série documentaire, Les voix du goulag, avec les auteurs de cet ouvrage est également disponible sur le site de RFI.