La convivialité : un manuel d’ortografe interactif au National

Co-mise en scène de Arnaud Pirault et Clément Thirion, avec Arnaud Hoedt, Jérôme Piron, création vidéo de Kévin Matagne

Jusqu’au 15 octobre  à 20h30 au Théâtre National

En marse 2015, un de nos journalistes était revenu entousiasmé de la découverte d’une courte capsule au XS Festival : La convivialité. Le but du XS Festival, c’est un peu le même qu’un festival de courts métrages mais où les courtes producssions sont centré sur les arts de la sène : theatre, danse, performances, cirque, marionnettes, etc. Pré de deux ans après le XS Festival et Avignon, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, anciens profs, ont allongés le spectacle et nous livrent maintenant 50 minutes de theatre-conférensse sur l’ortografe et son absurdité.

Si le jeu de sène est un peu forcé de la part des deux protagonistes qui se défende d’être comédiens, le plaisir est au rendé vous. Car dans ce théâtre/conférensse, c’est le propo qui est le plus important et non la performance. Et le propo est agréablement servi par une interactivité qui fait réagir le public : petite dictée au début, traducteur en temps réel, sondages réalisés en direct, images illustrant leur propo (comme l’ortografe fonétique turque qui est pour nous désopilante), utilisation d’un plateau de scrable ou d’une grille de mots croisés, etc. Tout les moyens sont bons pour nous faire comprendre que les sacro saintes règles d’ortografe qui ont régi notre vie ne sont pas si respectable qu’elles en ont l’air. Que le langage et la transmission de nos idées ne doit pas être forcément bloqué par un manque de compétences ortografiques. Que le français est une des rares langues à n’avoir que peu évolué avec le temps (d’ailleurs, quand on nous propose une nouvelle ortografe, la plupart des gens est contre cette réforme).

Pendant 50 minutes, les deux conférenssiers démontent toutes les fantésies et fantasmes qui entourent l’utilisation de l’ortografe. Ils ne sont jamais daimagogues et essayent d’être le plus honnête possible. Mais au final, quel est le message qu’ils veulent faire passer ? L’ortografe est utile ou non ?

(P.S. : à vous maintenant de décider : soit vous vous satisfaisez de ce que vous avez lu, soit vous corrigez les diverses fautes présentes dans le texte, dans tous les cas, allez voir ce spectacle)

 

 

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 308 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.