Confidence Africaine au théâtre Le Public

De Roger Martin du Gard

Mise en scène : Jean-Claude Berutti avec Christian Crahay et Jean-Claude Berutti

Du 8 avril au 30 avril 2014 au Théâtre Le Public / Représentations supplémentaires les 2 et 3 mai 2014.

Quelque part entre l’Afrique du Nord et Marseille, lors d’une nuit sur le pont d’un paquebot, Roger Martin du Gard est le confident d’un terrible secret familial. Il décide, en 1931, de relater les faits précis de cette troublante confession dans une nouvelle. Grand admirateur de Tolstoï, l’auteur des « Thibault » (prix Nobel de la littérature en 1937) s’est efforcé de dépeindre la réalité telle qu’elle lui a été racontée, sans artifice et sans idéalisation, avec minutie et objectivité.

En adaptant la nouvelle éponyme de Roger Martin du Gard, le metteur en scène français Jean-Claude Beruti renoue avec le métier de comédien. Dans les rôles de narrateur et de confident, il réussit à installer un récit à fois lent et envoûtant comme une grave mélopée. Quant au comédien belge Christian Crahay, il interprète avec brio le libraire italien installé dans une métropole du Maghreb, qui se libère de son passé au parfum de scandale.

Très vite, le spectateur est happé par la force captivante de cette partition pour deux voix, écrite dans une langue limpide et sans fioritures.

Évidemment, cette histoire intime et délicate ne saurait s’encombrer d’effets et de décors originaux. Sur scène, seulement deux fauteuils de pont accompagnent les deux personnages au plus profond de cette aventure interdite.

Le récit, interprété avec sobriété et justesse, a quelque chose d’une tragédie grecque dans ce destin inexorable qui brise au passage une personne innocente, victime sacrificielle de l’inconscience de deux êtres.

Il y a une finesse et une émotion diffuse dans ce court spectacle (une petite heure), déjà monté en France, à Bruxelles et dans les villes de Wallonie il y a quelques années. Le duo formé par Jean-Claude Beruti et Christian Crahay a décidé tenter de nouveau l’aventure et jouera jusqu’au 30 avril au théâtre Le Public.

Crédit photo d’illustration ©Regis Nardoux

Marie-Laure Soetaert
A propos Marie-Laure Soetaert 128 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.