Cake, le changement d’image de Jennifer Aniston

cake dvd

Cake

de Daniel Barnz

Drame

Avec Jennifer Aniston, Adriana Barrazza, Anna Kendrick, Sam Worthington

Sorti en DVD/Blu-Ray le 2 septembre 2015

Tout le monde connait Jennifer Aniston de la période Friends. Tout le monde connait Jennifer Aniston pour toutes les comédies romantiques auxquelles elle a participé. Mais depuis peu, elle essaye de montrer qu’elle est capable d’être autre chose que la belle Rachel qui tombe amoureuse. Comme beaucoup d’actrice confinée dans un genre, elle veut prouver à tous et toutes qu’elle est capable de changer de rôles, qu’elle est en somme une véritable actrice et pas juste un charmant visage. Sa transformation publique se fait en trois films.

En 2011, elle accepte un rôle plutôt secondaire dans Comment tuer son boss ?, une comédie suivant trois employés qui veulent se débarrasser de leurs supérieurs tyranniques. Dans le rôle d’une dentiste nymphomane harcelant son employé, elle quitte son personnage d’amoureuse rose bonbon pour la nymphomanie, les jarretelles et remplace la love story par le sexe. Coup gagnant car le film est un succès et ses fans la voient sous un autre jour.

En 2013, elle enfonce un peu plus le clou dans Les Miller, une famille en herbe en interprétant une stripteaseuse engagé par le héros pour jouer le rôle de sa femme et lui permettre de faire passer de la drogue à la frontière mexico-américaine. Son rôle impertinent dans un film loin des clichés habituels lui offre un nouveau succès public. Aniston est convaincue qu’explorer d’autres rôles ne lui fera pas perdre son public. Le défi restant est d’emmener ses fans vers le drame et fuir temporairement la comédie.

C’est en 2015 qu’elle se lance dans le projet Cake, film dramatique tournant autour de sa performance. Tourné à Los Angeles avec ses connaissances et réalisé par un semi-inconnu, Cake est le film qui va permettre à Jennifer Aniston (coproductrice par la même occasion) de montrer tous ses talents et briguer l’Oscar de la meilleure actrice (un peu comme Charlize Theron dans Monster). Ou en tout cas qui lui a permis d’essayer. Car, à part une nomination au Golden Globe, rien à l’horizon. La faute à son interprétation ? Pas vraiment. Plutôt dû au manque d’intérêt que le spectateur va porter au film. Si Aniston est impeccable en duo avec une Adriana Barraza, époustouflante, on ne rentre jamais dans le film. L’histoire ne décolle jamais, les enjeux sont inexistants et le temps semble long pour un long métrage qui ne fait pourtant qu’une heure et demie.

Au final, Cake nous montre que oui, Jennifer Aniston peut jouer autre chose que la femme drôle, sexy ou amoureuse. Mais pour réussir totalement son coup la prochaine fois, elle aura besoin d’un film plus ambitieux dramatiquement.

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 312 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.