“Bienvenue en Chine”, les tribulations d’un entrepreneur expatrié

Couverture de la BD "Bienvenue en Chine" (Delcourt, août 2019)

Scénario : Milad Nouri
Dessin : Tian-You Zheng 
Editeur : Delcourt
Sortie : 21 août 2019
Genre : Témoignage, Humour

Bienvenue en Chine est un roman graphique autobiographique de Milad Nouri sur son expérience d’entrepreneur dans l’Empire du milieu. Avec beaucoup d’humour et de tendresse pour son pays d’accueil, l’auteur partage de nombreuses anecdotes croustillantes sur sa découverte de la culture chinoise.

Un séjour d’études qui change la vie

Franco-iranien, Milad Nouri arrive en Chine au milieu des années 2000 alors qu’il est encore étudiant en informatique. Accueilli à l’université technologique de Guang Zhou (Canton), il est fasciné par le développement économique rapide du pays. Une fois diplômé, il décide de tenter sa chance pour faire fortune en montant sa propre société de consultance. Il tombe aussi amoureux de Li Yi, une jeune chinoise qui lui sert de guide lors de ses premiers mois sur place.

En tant qu’entrepreneur, Milad est en contact direct avec les autorités et les entreprises chinoises. Il découvre le monde des affaires et ses codes, dont la plupart sont implicites. Échange de cartes de visite, cadeaux d’affaires, soirées bien arrosées… Pour trouver ses premiers clients et élargir son réseau, Milad comprend qu’il doit faire table rase des habitudes françaises et imiter ses amis chinois.

Ne jamais “perdre la face”

Qu’il s’agisse du monde de l’entreprise ou des relations privées entre amis ou membres d’une famille, les différences culturelles donnent souvent lieu à des situations cocasses. Trains-couchette, dîners au restaurant, cérémonies de mariage et d’enterrement… chaque évènement apporte son lot de surprises. Chaque évènement est aussi l’occasion pour Milad de tester certains concepts en pratique. Ainsi, pour être apprécié et respecté des Chinois, il doit veilleur en permanence à ce que personne ne “perde la face”. Une notion complexe à assimiler pour les étrangers, souvent peu soucieux de ménager l’amour-propre de leurs interlocuteurs.

Un témoignage personnel et attachant

Dans la même veine que les ouvrages de Guy Delisle (Pyongyang, Chroniques birmanes, Chroniques de Jérusalem…), Bienvenue en Chine offre un témoigne très personnel sur les tribulations d’un expatrié. Les clichés sont nuancés avec humour. Plutôt que de juger sa culture d’accueil, l’auteur préfère partager avec les lecteurs son expérience, unique et forcément très subjective.

Le trait net et un peu naïf de Tian-You Zheng, dont Bienvenue en Chine est la première bande dessinée, colle très bien au ton léger du récit. De même, la bichromie (noir et bleu clair) renforce le côté intime et authentique de cet ensemble de souvenirs, dont certains sont d’ailleurs tragiques et racontés avec pudeur. Un bel ouvrage qui fera particulièrement sourire ceux qui ont des relations de travail avec la Chine, mais qui intéressera aussi tous ceux que la Chine intrigue.

Soraya Belghazi
A propos Soraya Belghazi 157 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine