Une bible – ancien testament de Philippe Lechermeier et Rébecca Dautremer

auteur : Philippe Lechermeier
illustrations : Rébecca Dautremer
édition : Gautier – Languereau
sortie : novembre 2016
genre : récits

Lorsqu’on nous propose de relire la Bible, on se dit instantanément : « ça, jamais ! », ou au mieux « oh non, pas encore… ». La taille de l’ouvrage sans parler du style lourd de descriptions et de paraboles souvent énigmatiques ont de quoi en rebuter plus d’un. Si l’on y ajoute les a priori religieux, surtout en cette période de combats sanglants au nom d’une obédience religieuse particulière, il y a de quoi nous décourager d’emblée de nous plonger dans l’une des plus vieilles histoires du monde.

C’est oublier que le premier livre qui fut imprimer par Gutenberg, fut aussi un phare pour des millions de croyants catholiques pendant un temps considérable et qu’il reste à ce jour le livre le plus lu au monde.

Il est vrai que dans le contexte mondial actuel, il était osé de produire une nouvelle édition de la Bible mais celle-ci vaut le détour parce que l’on nous présente un texte épuré, débarrassé de ses partis pris religieux pour se présenter comme un ouvrage romancé. L’essence de la Bible a été conservée mais elle se présente ici presque sous la forme d’un livre de contes pour enfants avec de jolis récits compréhensibles pour les plus jeunes et dont le traitement met en avant la valeur culturelle de ce témoignage ancien.

Cette redécouverte, nous la devons à la plume de Philippe Lechermeier qu’il faut saluer. C’est un travail de titan auquel il s’est attelé pour revitaliser et rendre plus accessible cet ancien texte poussiéreux. De plus, il est rythmé par les superbes illustrations de Rébecca Dautremer dont le style se situe à mi-chemin entre l’univers cher à Tim Burton et celui des Triplettes de Belleville ce qui lui donne encore une autre dimension d’autant qu’elles arrivent à souligner les événements importants du texte et donc à le mettre en valeur.

Vraiment, Une bible – ancien testament était un sacré défi mais il fut relevé haut la main. C’est un excellent support pour ceux qui ont envie de faire découvrir ce texte aux enfants qui se posent des questions sur le sujet. Une belle manière aussi de nous réconcilier avec un pan de notre histoire que nous avons tendance à occulter.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 248 Articles
Journaliste du Suricate Magazine