[Avignon OFF 2022] Cornebidouille au Théâtre de l’Alizé

De Pierre Bertrand, mise en scène de Emilie Gévart, avec Anne-Sophie Boez, Sarah Gevart, Julien Huet et Jérémy Torres. Au Théâtre Alizé à 10h du 7 au 30 juillet (relâches les 11, 18 et 25 juillet).

Cornebidouille, édité à L’école des loisirs, est une star du monde du livre jeunesse : en livre, en audio sur Youtube, en jeux de sociétés,… la sorcière Cornebidouille est partout. Cette fois, c’est au théâtre qu’elle va tenter de faire flancher Pierre. Mais est-ce possible d’adapter un conte aussi fantasque sur les planches sans en perdre toute la saveur ?

La saga raconte l’histoire de Pierre qui ne veut pas manger sa soupe et dont le père le menace de l’arrivée de la sorcière Cornebidouille qui « vient voir les enfants dans leur chambre après minuit, et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec ! ». Mais Pierre s’en fiche, il ne croit pas aux sorcières. Pourtant à minuits, elle sort de l’armoire. Mais Pierre a plus d’un tour dans son sac.

La pièce adapte les quatre premiers albums écrits par Pierre Bertrand et illustré par Magali Bonniol : Cornebidouille, La vengeance de Cornebidouille, Cornebidouille contre Cornebidouille et Gloups, j’ai avalé Cornebidouille. La scène se présente avec un gigantesque buffet, de 4 tabourets et d’une table modulable en lit. Autour, un comédien qui joue Pierre, un musicien-comédien qui joue à la fois le rôle du père et joue de l’accordéon ou de la guitare ; mais aussi deux comédiennes qui vont se partager les rôles restants : la mère, les grands-parents et bien sûr Cornebidouille !

Si une adaptation théâtrale d’un conte si déluré oblige à céder à certaines concessions scénographiques, on ne peut qu’admirer l’esprit créatif qui anime la Compagnie Le Poulailler pour émerveiller les enfants de leur public. Mélangés à des chansons entraînantes, une interprétation drôle et survoltée et les mots de Pierre Bertrand, ce spectacle fait mouche et réussit son pari. En est pour preuve, l’attitude survoltée permanente de tous les enfants présents dans la salle !

A propos Loïc Smars 487 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine