Avengers : l’ère d’Ultron de Joss Whedon

avengers ere ultron affiche

Avengers : l’ère d’Ultron

de Joss Whedon

Science-Fiction, Action

Avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Samuel L. Jackson

Sorti le 22 avril 2015

Tony Stark, le Monsieur Armement et Financement des Avengers tente de relancer un programme de maintien de la paix. Mais voilà, les choses tournent mal au profit d’un adversaire coriace : Ultron.

L’alliance des Avengers va être mise à nouveau à rude épreuve pour vaincre un ennemi partiellement invisible.

Marvel et Disney nous l’avaient promis, Avengers : l’ère d’Ultron nous envoie du lourd pendant près de deux heures et demi de film. Si, de notre avis, le premier opus était quelques fois trop sage ou trop cadré, le second est bien plus marginal avec un méchant plus en adéquation qu’un Loki arraché par manque d’inspiration à la mythologie nordique, au même titre que son frère Thor.

Dans Avengers : l’ère d’Ultron, le combat se complexifie, les individualités s’affirment et la psychologie de chaque personnage est mise en avant. Pour cela, ce nouveau film est très agréable à suivre. On sort quelque peu des sempiternelles codes du film de super-héros pendant de nombreuses minutes et ce n’est pas plus mal.

Contextuellement parlant, cette suite est aussi plus noire, plus glauque, plus nébuleuse que le premier volet. Ce choix d’avoir finalement tout complexifié peut plaire à certains – ce qui est notre cas – et déplaire à d’autres qui vont avant tout voir ce genre de production pour passer un moment de détente devant des scènes épiques et techniquement époustouflantes. Qu’ils se rassurent néanmoins, car Avengers 2 offre son lot de prouesses visuelles.

Cependant, tout au long de ce long métrage beaucoup trop long, les qualités intrinsèques soulignées précédemment se transforment à de nombreuses reprises en défauts. Et pour cause, les scénaristes ont cru bon de nous servir des tonnes et des tonnes de discussions (finalement stériles) pour accentuer l’introspection des personnages. Cela devient, après quelques scènes, très vite redondant et provoque chez le spectateur un désintéressement partiel de ce genre de palabres.

Enfin, toujours dans la case des déceptions, on retiendra l’apparition d’un nouveau super-héros dont nous ne vous dévoilerons rien, mais qui nous a paru aussi fade que fake.

En résumé, Avengers : l’ère d’Ultron offre un bon moment de grand spectacle grâce à ses personnages charismatiques, en particulier l’incontournable Iron Man joué par Robert Downey Jr. Une saga qui met la barre haute pour DC Comics et la Warner avec leur Justice League prévu pour 2017.

Crédits photo : Jay Maidment ©Marvel 2015

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 821 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.