Alt Life, par Cadène et Falzon

Scénario : Thomas Cadène
Dessin : Joseph Falzon
Éditions : Le Lombard
Sortie : 6 avril 2018
Genre : roman graphique, science-fiction

Roman graphique d’anticipation, Alt Life est une fable moderne qui nous emmène dans un futur pas trop loin, en 2060, vers un nouveau monde où la multiplicité des possibles nous confronte à d’innombrables questions métaphysiques.

Josiane et René sont les heureux gagnants d’un projet inédit baptisé « La Génération ». Vivant à une époque où la virtualité prend peu à peu le pas sur la réalité, les Adam et Eve des temps modernes sont prêts pour la grande traversée du miroir : ils ont l’occasion de basculer définitivement dans la réalité virtuelle. Enfermés dans un cocon d’isolation sensorielle à l’aide de capteurs, ils vont abandonner leur enveloppe corporelle pour partir vers de nouvelles aventures. Vers un monde aux possibilités infinies grâce à leurs pouvoirs d’imagination.

Dans ce voyage halluciné, le récit alterne les points de vue des protagonistes pour mieux souligner leurs différentes perceptions sensorielles et mentales liées à ce nouveau mode de vie. À travers la vision de René, on décèle la problématique qui entoure le monde virtuel : tout sonne faux, semble trop facile et prévisible. Trop de possibilités aussi. Les contingences de la vie quotidienne disparaissent (plus de besoins primaires, plus de peur, de faim, de souffrances…) mais pas pour autant l’ennui ni la perte de désir. Le protagoniste déchante ainsi très vite face à la chair virtuelle qu’il trouve triste.

Josiane, par contre, profite à tout va de cette nouvelle expérience et assouvit tous ses désirs, sans limites de temps et d’espace. Le sexe devient sa grande préoccupation. Elle s’abandonne avec délice à différentes créatures virtuelles après leur avoir demandé leur consentement (c’est la seule règle émise par le comité éthique de ce nouveau monde). Elle ne pense qu’aux jouissances, même quand elle téléphone à sa mère restée dans l’autre monde, jusqu’à perdre le contrôle de son jardin d’Eden. Elle pourra heureusement se réfugier dans l’univers apaisant de René, le temps d’y voir plus clair.

Bien plus qu’une histoire de science-fiction, ce joli album aux couleurs acidulées, aux lignes claires et aux formes psychédéliques trace sa voie singulière en promenant son regard sur notre époque. Car Alt Life est une œuvre réflexive qui pointe les nouvelles tendances de notre société à l’heure où Tinder s’invite largement dans le quotidien des gens, où le X est disponible en quelques clics, où on se réfugie dans des « box » (nanny, relax, porn…), étant de plus en plus enclin à vivre dans un monde parallèle pour ne plus être confronté à la réalité. Par petites touches, sans véritable dénonciation, les auteurs nous interpellent sur le monde en devenir et nous laissent avec une poignée de questions existentielles comme celles-ci : Comment peut-on se définir dans un monde sans limites ? Peut-on s’attacher à une intelligence artificielle ? Le bonheur est-il possible sans contraintes ? Dans un monde où les identités sont mouvantes, comment donner du sens aux choses ? Peut-on vivre sans Nature ? Une vie sans danger et sans adversité n’est-elle pas une vie sans sel ?

Marie-Laure Soetaert
A propos Marie-Laure Soetaert 129 Articles
Journaliste du Suricate Magazine