18 ans, 18 amants de Marilyne Steen

18 ans 18 amants

auteur : Marilyne Steen
édition : Chloé
sortie : avril 2016
genre : roman

Il y a certaines choses que l’on garde pour soi, par pudeur ou car on préfère conserver son petit jardin secret… Marilyne, elle, nous dévoile tout ! En effet, cette jeune femme de 18 ans qui est largement consciente de ses atouts, nous raconte 18 de ses expériences sexuelles et sans en perdre une miette. De ses premiers fantasmes sexuels de lycée à ses premiers amours, on a droit à tout et non seulement à travers sa vision des choses, mais aussi celle de ses prétendants à l’imagination fortement tordue. Prudence, ce roman érotique risque de froisser les plus féministes d’entre nous !

En effet, pour certains lecteurs, l’héroïne sera une jeune femme qui profite de la vie à travers le sexe, pour d’autres, elle frôlera l’excès (on la pardonne) et le manque de dignité. Sans oublier, les pensées obscènes des hommes qui la désirent et que l’auteure considère comme « les pensées réelles » de tous les hommes sur Terre ! Celles-ci sont crues, stéréotypées et machistes au point qu’elles frôlent le ridicule et nous laissent sceptiques. Vous désirez lire un roman sexiste à souhait ? Le voici et vous ne serez pas déçus.

Quant à celles et ceux qui désirent lire un roman objectif et original sur la pensée sexuelle masculine, passez donc votre chemin. Pourquoi ? Car il faut avouer que l’histoire de Maryline parait invraisemblable : une jeune femme qui attire tous les hommes sur son passage, cela n’existe pas, non ! Quant au fait que tous les hommes soient des pervers, dominateurs et sans cœur, nous n’y croyons pas non plus. Concernant les qualités esthétiques de 18 ans, 18 amants, nous n’en avons malheureusement aperçues aucune. La preuve : après l’avoir lu, les figures de style, les digressions ou encore, les descriptions poétiques commencent à nous manquer…

Pour en terminer avec ce fiasco « littéraire », il est important d’ajouter que chaque élément est amené de façon beaucoup trop rapide, ce qui empêche toute éventuelle attente du lecteur. Comme la sexualité de l’héroïne tout est dévoilé sans aucune pudeur, ce qui surprend et déçoit même les plus grands fans de Christian Grey !

Sarah Buttice
A propos Sarah Buttice 12 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.