Mission Impossible Fallout, Rogue na(c)tion

Mission Impossible : Fallout

de Christopher McQuarrie

Action, Thriller, Aventure

Avec Tom Cruise, Simon Pegg, Ving Rhames, Henry Cavill, Rebecca Ferguson

Sorti le 1er août 2018

Si l’on excepte un Barry Seal, sympathique bien que passé un brin inaperçu, les décevants Jack Reacher : Never go Back et La Momie pouvaient laisser craindre un essoufflement dans la carrière de Tom Cruise. On attendait donc de pied ferme ses retrouvailles avec Christopher McQuarrie, d’autant que ce dernier est souvent associé aux récents films de bonne mémoire de l’acteur. On lui doit notamment le hautement recommandable Jack Reacher premier du nom, mais également le scénario du très ludique Edge of tomorrow.

Après avoir coscénarisé et mis en scène Mission Impossible : Rogue nation, Christopher McQuarrie devient le premier réalisateur à rempiler sur la saga. On comprend immédiatement pourquoi à la vision de cet épisode, qui se révèle n’être autre qu’une suite à l’opus précédent. On ne saurait donc que conseiller de le revoir, afin de réellement saisir tous les enjeux de Mission Impossible : Fallout. Ce dernier va droit à l’essentiel, profitant du fait que la plupart des personnages ont été introduits au sein de l’épisode antérieur. Le scénario semble ne pas se contenter de cette filiation directe et lorgne également sur l’entièreté de la saga, n’hésitant pas à en reprendre certains éléments. D’où de temps à autre une légère impression de déjà vu, voire de prévisibilité, qui se trouve peu à peu atténuée par quelques bonnes surprises, le long-métrage prenant plaisir à jouer avec ses modèles, jusqu’à parfois retourner le sens de certaines scènes dans leur entièreté. Si le procédé ne peut se révéler pleinement efficace qu’auprès des connaisseurs de la série, cela n’empêchera cependant pas les néophytes d’y trouver leur compte, le film pouvant être vu de manière indépendante sans que cela ne pose de réel problème. D’autant que le spectacle est on ne peut plus au rendez-vous.

En effet, si Mission Impossible : Fallout ressemble à une synthèse de la saga, elle est cependant revue sous le signe de l’action musclée. Disons-le clairement : cela fonctionne ! Pour ce faire, le film accumule les moments de bravoures parmi les plus impressionnants vus sur grand écran depuis longtemps. Portées par une mise en scène parfaitement maîtrisée et immersive, les scènes spectaculaires variées s’enchaînent à très grande vitesse, pour un résultat intense qui en laissera plus d’un à bout de souffle, particulièrement en Imax.

Le rythme forcené du long-métrage le pousse cependant à quelque peu négliger certaines idées pourtant intéressantes (dont une sous-intrigue sur les questionnements moraux inhérents au métier d’espion qui paraît légèrement inaboutie). Rien de bien grave toutefois, au vu de l’énergie de l’entreprise. Elle permet de toujours relancer l’intérêt du spectateur qui pourrait pourtant se retrouver affaibli devant la surenchère de scènes qui, bien que mémorables, auraient pu lasser mises bout à bout. Au contraire, la virtuosité de ce spectacle ouvertement généreux lui permet de transcender ses petites faiblesses et d’ainsi se placer d’office en tête des blockbusters actuels.

Conçu comme une suite à Rogue nation qu’il vient clôturer avec fougue, Mission Impossible : Fallout pourrait également être perçu comme une conclusion à la saga dans son ensemble. Des rumeurs sur la préparation d’un septième volet font cependant déjà surface et contredisent donc cette hypothèse. Sachant que la série peut partir sur de nouvelles bases et au vu de sa faculté à s’adapter à son époque tout en proposant à chaque fois une approche légèrement différente, autant dire que l’on se demande déjà où cette hypothétique suite pourra bien nous emmener. Mais pour l’heure, on se contentera largement du divertissement survitaminé offert par le sixième opus !

Guillaume Limatola
A propos Guillaume Limatola 123 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine