MILF, une comédie tout en couleurs

MILF

d’Axelle Laffont

Comédie

Avec Axelle Laffont, Virginie Ledoyen, Marie-Josée Croze

Sorti le 16 mai 2018

Trois jolies femmes sont en voyage sur l’autoroute pour Marseille, elles semblent avoir une quarantaine d’années et présentent des tempéraments assez différents. Tandis qu’elles se chamaillent gentiment, l’une d’entre elles nous surprend avec le premier gag. Ainsi, la réalisatrice nous plonge dans le caractère humoristique de l’histoire dès le début. Axelle Laffont prend le rôle d’Elise, mère célibataire à la personnalité extravertie et pétillante. Avec Sonia (Marie-Josée Croze), une femme plutôt sentimentale, elles accompagnent leur amie Cécile (Virginie Ledoyen) pour une étape critique de sa vie. En effet, la belle mélancolique restée veuve et mère de deux adolescents, décide enfin de vider sa maison afin de la vendre. Durant leur séjour dans le Sud de la France, les trois femmes font la rencontre de trois hommes beaucoup plus jeunes qui tombent immédiatement sous le charme de leur sensualité et de leur beauté mature. A partir de là, Elise, Sonia et Cécile apprennent qu’elles peuvent être considérées comme étant des MILF, c’est-à-dire, des « Mothers I’d Like to F** ».

Axelle Laffont brise un tabou en proposant avec nonchalance ces relations inhabituelles, sans préjugés ni propagande, mais juste de la simplicité. Au cours des flirts qui s’installent, nous observons trois types distincts d’attachement, selon le caractère des personnages : la première relation relève directement de l’ordre de la séduction sexuelle et est teintée de superficialité ; la deuxième, bien que tout aussi éphémère, est d’un esprit plus profond et laisse une empreinte de tendresse ; la troisième relation tisse ses liens délicatement, et nous laisse entendre qu’un amour durable est en train de naître malgré les appréhensions du début. Ces expériences auront toutes un effet important sur la vie de chacune des trois femmes.

Ainsi, entre des scènes très comiques et quelques temps morts, MILF est une comédie qui valorise la beauté de la femme et l’encourage à aimer son corps et…son âge ! Alors que le film paraît léger, et donne l’impression de tourner en rond par moments, il vaut la peine de s’y intéresser. Il ne s’agit pas seulement de parler de femmes « MILF », d’autres sujets comme les déceptions amoureuses, le deuil, et les rapports humains sont développés avec discrétion, humour et douceur. Avec son premier long métrage, Axelle Laffont nous offre un parfum d’été et nous laisse un sourire dans le cœur.

Donata Vilardi
A propos Donata Vilardi 12 Articles
Journaliste du Suricate Magazine