Anima, c’est parti !

C’est avec brio que s’est déroulée la cérémonie d’ouverture du festival Anima hier soir. Comme film à l’honneur, Shaun the Sheep, le petit dernier des studios Aardman qui ont déjà fait largement parler d’eux avec, entres autres, Wallace et Gromit.

Shaun the Sheep, dont la sortie n’est prévue dans nos salles que pour le 8 avril 2015, a fait l’unanimité : une salle comble et un éclat de rire généralisé, partagé par les grands et les petits.

Cela ne peut que présager une suite fort prometteuse, sachant par ailleurs que plusieurs séances dans la semaine sont déjà sold out. Rien d’étonnant, car à voir la richesse et la qualité du programme, Anima répond aux goûts des uns et des autres, et attire à la fois les fins connaisseurs comme les plus novices d’entre nous.

Ne manquez pas ce soir à 17h45 et 20h les deux premières sélections internationales de courts métrages en compétition. Mais aussi, à 19h30, l’unique projection du long métrage 108 Rois-Démons (à partir de 8 ans) en présence du réalisateur Pascal Morelli. Et pour les plus grands, à 21h30, aura lieu une sélection spécialement pensée pour la Saint-Valentin : « Parlez-moi d’amour ». Différents courts métrages décalés provenant du monde entier et traitant tous du thème universel de l’amour y seront projetés. Enfin, à 22h, ce deuxième jour se terminera avec le long métrage coréen The Satellite Girl and Milk Cow.

Avec Anima, on n’aura pas fini d’être surpris ! Le Suricate Magazine se réjouit de suivre l’actualité pour vous retranscrire les moments forts du festival.

Pour découvrir le programme complet : www.animafestival.be

Photo d’illustration ©Lumière

Aurore Wouters
A propos Aurore Wouters 15 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.