Ma vie de réac

morgan-navarro

Scénario et dessin : Morgan Navarro
Editions : Dargaud
Sortie : 2 septembre 2016
Genre : Blog BD

Morgan Navarro est un auteur de bande dessinée et un illustrateur français. En 2015, il lance son Blog BD intitulé Ma vie de réac. Dedans, il y expose des saynètes de la vie quotidienne où il a tout le loisir d’épandre ses idées auprès de son entourage. Entourage qui semble ne jamais le suivre ni le comprendre, faisant de lui un pauvre réac incompris.

Avec ce titre, Ma vie de réac, on est en droit de s’attendre à une bande dessinée drôle, mordante et légèrement acidulée. Force est d’admettre que les planches ne nous tirent que très rarement un rire ou même ne serait-ce qu’un sourire. Les chutes tombent à plat, n’en sont pas ou sont tellement forcées qu’on ne daigne même pas lâcher le rire qu’elles quémandent.

Le plus grand soucis est bien le personnage principal, qui n’est autre que Morgan Navarro lui-même. L’homme est le personnage et le personnage est l’homme. Dès lors, aucune distance n’est prise, aucune distance humoristique du moins.

Le personnage est totalement antipathique et irritant, pas attachant pour un sou. Morgan Navarro n’est pas un réactionnaire, c’est juste un gars qui râle pour tout et sur tout, un type cynique et de  mauvaise foi, bref qui tape sur les nerfs profondément et ne laisse aucune ouverture au dialogue. Alors le plaisir de la lecture est fortement réduit.

Heureusement, le graphisme rattrape légèrement la déception. Au niveau des teintes, chaque planche jongle entre deux couleurs uniquement, une couleur de fond qui englobe toute la scène et une pour les personnages. Une simplicité bienvenue qui a du être pensée pour concentrer l’attention du lecteur sur le propos.

Au niveau du dessin, encore une fois, il est simple, ne va pas dans le détail ni ne tente d’ancrer clairement les personnages (anecdotiques à côté de Morgan Navarro) dans un lieu précis. Peu de détails pour une plongée totale dans les diatribes de ce réac de pacotille.

Le tout est visuellement  sympathique et reste ce qui rend ce Blog bande dessiné supportable à la lecture. En résumé un titre choc pour une bande dessinée qui ne l’est pas tant que ça.

Elodie Kempenaer
A propos Elodie Kempenaer 97 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.