Un roman créatif qui apportera son lot de frissons!

auteur : Gina Wohldorf
édition : Actes Sud
sortie : juin 2018
genre : polar

Manderley est un chef d’œuvre d’austérité, de lignes épurées, de beauté froide et surtout un bijou de la sécurité. Dans le nouvel hôtel de Charles Destin, le système de sécurité est à la pointe de la technologie et de la paranoïa. Caméras, ascenseur secret, ligne téléphonique privée, gsm privés interdits, Destin a fait en sorte que personne ne puisse se targuer de tout connaître de ce système. Diviser pour mieux sécuriser est son maître mot. Mais tandis que Tessa, surintendante, fait son tour de contrôle de routine et règle les derniers détails pour l’inauguration en grande pompe qui aura lieu dans un peu plus d’une semaine, un tueur méticuleux semble se lancer dans une chasse à l’homme sans survivant voulu.

Ce premier roman a pour qualité première d’être inventif d’un point de vue narratif. Ce qui, au début, pourrait lasser finit par rendre accro et faire peser une tension constante dans le récit. C’est haletant et délectable de suivre et le chat et la souris grâce au système de caméras de surveillance qui amène ce sentiment si plaisant d’ubiquité.

Acérée comme une lame de couteau, l’écriture nous mène progressivement, avec un humour vif et du suspense, vers un final non pas inattendu mais jouissif, qui saura donner satisfaction au lecteur.
Pourquoi cette boucherie a- t-elle été perpétrée ? Par qui a-t-elle été commanditée ? Quelle est l’identité du tueur ? Pourquoi le Manderley ? Des questions qui restent en suspens et rendent cette chasse méthodique d’autant plus horrible qu’il semble n’y avoir que de la violence pure et un “parce que” en réponse.

Sécurité est un hommage à quelques grands noms du genre et Gina Wohlsdorf se fait un devoir de les citer, même de les remercier, en fin de livre : Daphné du Maurier, Stephen King ou encore John Carpenter. Elle a digéré les éléments clés du cinéma et de la littérature d’horreur et arrive à les restituer sans impression de régurgitation référentielle, apposant une marque bien personnelle à son histoire.

Ressorts narratifs, tension, personnages à secrets et à défauts, rebondissements, amour, trahison, Sécurité est un roman créatif qui apportera son lot de frissons au lecteur.

Elodie Kempenaer
A propos Elodie Kempenaer 87 Articles
Journaliste