Un Godzilla japonais en préparation

Pour les profanes, Godzilla est le monstre apparu dans les films de Roland Emmerich en 1998 et de Gareth Edwards en 2014. Un pur produit hollywoodien en somme.

Pourtant, il ne s’agit nullement d’un produit marketing de l’Oncle Sam, mais bien d’un monstre légendaire du cinéma nippon. De fait, ce ne sont pas moins de trente films qui ont été réalisés autour de la bête depuis 1954. Les droits d’adaptation appartiennent à la Toho, un important studio. C’est ce dernier qui a décidé de remettre Godzilla à l’écran alors qu’il était absent du paysage cinématographique japonais depuis plus de dix ans.

Les motivations de la Toho sont à trouver essentiellement dans les espoirs du public nippon de revoir leur Kaiju rentrer au pays, après avoir fait les beaux jours du cinéma américain.

Ce nouveau film devrait voir le jour en 2016. En attendant, Legendary Pictures et Warner Bros continueront de surfer sur la vague puisque deux suites au film de Gareth Evans sont d’ores et déjà prévues.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 828 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.